Little Miss Sunshine, épopée d'une famille bizarre

31/08/10 à 09:35 - Mise à jour à 09:35

C'est l'histoire d'une famille un petit peu hors du temps qui entreprend un voyage en Californie pour supporter la cadette engagée en finale d'un concours de beauté junior. Pour une comédie américaine, le film est particulièrement réussi.

Little Miss Sunshine, épopée d'une famille bizarre

© 20th Century Fox Film Corporation

Il est follement craquant, ce "petit" film indépendant, modeste par les moyens engagés mais au charme difficilement résistible. Nous y découvrons une famille américaine pas tout à fait comme les autres. Il y a le père, un incorrigible rêveur ayant écrit un livre sur Le Parcours vers le succès en 9 étapes... qu'il ne réussit pas à vendre. Il y a la mère, pleine de bonnes intentions mais ayant fort à faire pour soutenir son mari tout en supportant son frère érudit proustien, gay et suicidaire. Il y a le grand-père, un anticonformiste qui aime la fumette. Et puis il y a les enfants, le garçon qui se mure dans le silence et aspire à intégrer l'Air Force Academy, et la fille de 7 ans qui se rêve en reine de beauté... malgré un physique pas vraiment conventionnel.

Le film nous invite dans la maisonnée, puis nous en extrait pour suivre le voyage de toute la troupe vers le concours de Miss enfant (décernant le titre de Little Miss Sunshine) auquel la jeune Olive s'est inscrite. Cette joyeuse équipée ménage son lot de moments drôles mais aussi émouvants.

Hymne à l'originalité et à un esprit de famille jamais réduit aux clichés, le film de Dayton et Faris touche et divertit simultanément. C'est sans doute l'une des meilleurs comédies offertes par le cinéma indépendant made in USA depuis bien des années. La distribution est épatante, avec Greg Kinnear (Green Zone), Toni Collette (Le Sixième sens), Steve Carell (Max La Menace), et Alan Arkin (Sunshine Cleaning). La petite Abigail Breslin crevant elle aussi l'écran dans le rôle d'Olive. On l'a revue récemment dans le savoureux et déjanté Zombieland.

Little Miss Sunshine, 20.35 sur France 2.

Comédie de Jonathan Dayton et Valérie Faris, avec Greg Kinnear, Toni Collette, Steve Carell. 2005.

Louis Danvers

En savoir plus sur:

Nos partenaires