Les Magritte du cinéma

01/02/13 à 14:25 - Mise à jour à 14:25

Pas de raison que le cinéma belge ne puisse pas, lui aussi, attribuer des récompenses aux plus méritants de ses représentants...

Les Magritte du cinéma

© Laure Geerts

CÉRÉMONIE PRÉSENTÉE PAR FABRIZIO RONGIONE.

Ce samedi 2 février à 20h00 sur Be 1 (en clair).

Les Américains ont leurs Oscars. Les Français leurs César. Les Belges ont leurs Magritte. Enfin les Belges ayant tourné (dans) des films produits par des producteurs francophones puisqu'ils sont les seuls éligibles pour les 19 prix (outre celui du public et le Magritte d'honneur) qui seront décernés ce samedi. Surréaliste? Pas tant que ça. Le tapis rouge a beau être bleu, 69 films entrent en considération pour cette troisième édition présentée par Fabrizio Rongione et présidée par Yolande Moreau. Bon d'accord, ce sont les mêmes quatre longs métrages qui se partagent les nominations pour les titres de meilleur film, meilleure réalisation et meilleur scénario original ou adaptation. A savoir A perdre la raison de Joachim Lafosse, 38 Témoins de Lucas Belvaux, Dead Man Talking de Patrick Ridremont et Mobile Home de François Pirot. Reste que les Magritte constituent une belle vitrine pour le cinéma belge qui n'avait plus de telle cérémonie depuis la disparition des Prix Joseph Plateau en 2007.

Jérémie Renier, Matthias Schoenaerts, Olivier Gourmet ou Benoît Poelvoorde? Emilie Dequenne, Christelle Cornil, Déborah François ou Marie Gillain? Faites vos jeux. Les paris sont ouverts.

En savoir plus sur:

Nos partenaires