Les grands hommes du petit écran

03/12/10 à 09:00 - Mise à jour à 09:00

Ce deuxième volet du documentaire de Mireille Dumas sur les grandes figures de la télévision française est consacré à Jacques Martin, l'empereur des dimanches après-midi, et à Pascal Sevran.

Les grands hommes du petit écran

© FTV

Mais non, la télévision française ne s'est pas toujours résumée à un ramassis de beaufs trop bronzés. Mais oui, il y eut une vie avant Bernard Montiel, Benjamin Castaldi, Julien Courbet et Lagaff. Le problème, c'est que ces héros dorment désormais bien au frais entre quatre planches. Mireille Dumas a decidé de leur rendre hommage à travers un portrait documentaire en deux parties, la première ayant célébré l'empreinte d'une clique de géants sur le PAF: Léon Zitrone, Guy Lux et Yves Mourousi. La seconde partie, diffusée ce soir, évoque les carrières de deux monuments des après-midi françaises (et belges): Jacques Martin et Pascal Sevran. Des personnages moins consensuels qu'il n'y paraît.

Le premier n'hésitait d'ailleurs pas à dynamiter le politiquement correct à la télévision dès ses débuts à l'ORTF (l'ancienne entreprise publique unique de radiotélévision en France) en 1963, et l'on dit qu'à l'époque de 1 = 3, le ministre de l'Information croulait sous les lettres de plaintes. C'est cependant surtout pour ses émissions de variétés qu'on se souvient de Jacques Martin aujourd'hui. L'école des fans et Dimanche Martin lui ont apporté la sympathie d'un grand public attaché à ses stars et à ses valeurs.

La france a raison

Un peu à l'image de La Chance aux chansons, l'émission culte (ou pas) de Pascal Sevran, qui célébrait la France de grand-papa à coup de costumes traditionnels alsaciens et de chansons faisandées. Sevran, découvreur de Renaud (!), Patrick Bruel et Patricia Kaas (qui firent chez lui leur première apparition télé) et parolier à ses heures, avait aussi une fibre littéraire qui lui permit ainsi de remporter à 29 ans le prix Roger Nimier du premier roman.

Auteur de passages controversés (portant notamment sur la "bite des Noirs", qu'il voyait comme "responsable de la famine en Afrique", il marqua surtout les esprits de ses lecteurs grâce à ses déclarations d'amour à son cher compagnon disparu. Pascal Sevran est mort d'un cancer du poumon en mai 2008, quelques jours après que Laurent Ruquier eût par erreur annoncé son décès à l'antenne. Ironique, par rapport à la programmation de l'émission de ce soir: Ruquier fut en effet repéré par... Jacques Martin.

Les grands hommes du petit écran, 23.30 sur France 3.

Documentaire de Mireille Dumas.

Myriam Leroy

Nos partenaires