Les Borlée, une affaire de famille

24/12/12 à 14:13 - Mise à jour à 14:13

Un documentaire solide et rythmé sur une famille d'athlètes complète, soit une rétrospective, vue des coulisses, d'une année 2012 riche en émotion pour les Borlée...

Les Borlée, une affaire de famille

© DR

DOCUMENTAIRE DE PHILIPPE SELLIER. ***

Ce mercredi 26 décembre à 21h25 sur La Deux.

Plutôt intense et bien mené, captivant même par endroits, le documentaire de Philippe Sellier nous lance dans le sillage (et il faut s'accrocher) d'une famille d'athlète complète. Le père, Jacques, est entraîneur. La fille, Olivia, est sprinteuse et déjà médaillée olympique. Les deux jumeaux, Kevin et Jonathan, sont des cracks du 400 mètres. Et le petit dernier, Dylan, commence doucement à souffler dans le dos de ses deux frères. Ils sont secs comme des bâtons de dynamite, musclés, concentrés, sérieux, pros. Ils courent diablement vite. De plus en plus vite. Le sport, en Belgique, vit généralement à travers les petits miracles que les générations dorées lui apportent. Ce fut notamment le cas en tennis de table (Jean-Mi!), puis en tennis tout court (Juju, Kim!). Les Borlée font partie de ces lignées d'athlètes hors du commun qui poussent la popularité d'un sport. En l'occurrence davantage par le côté clanique de l'aventure que par le talent individuel, certes énorme, de chacun de ses membres. L'année 2012 fut marquée, pour la famille Borlée, par de grandes joies et d'aussi importantes déceptions. La médaille d'or du relais 4x400m aux Championnats d'Europe. Mais également la blessure récurrente et désespérante d'Olivia. Ou la désillusion des Jeux Olympiques quand, arrivés en finale du 400m, les jumeaux ne sont pas parvenus à atteindre l'Eldorado... Tous ces moments, généralement vus des coulisses, nous sont contés dans ce documentaire en mouvement.

En savoir plus sur:

Nos partenaires