Le rock venu du froid

04/05/12 à 14:57 - Mise à jour à 14:57

Le sentiment qui domine à la vue de ce documentaire emballant, tant visuellement qu'auditivement: l'Islande est peut-être le pays le plus cool du monde.

LE ROCK VENU DU FROID, DOCUMENTAIRE D'ANDRÉ SCHÄFER.
Ce samedi 5 mai à 22h30 sur Arte.

Le rock venu du froid

© Florianfilm

Confetti rocheux posé au beau milieu de l'Atlantique Nord, l'Islande ne fait décidément pas de la musique comme les autres. Elle en fait plus, elle en fait mieux. La patrie de Björk compte à peine 311.000 habitants, dont la moitié est musicienne. Et pas seulement le dimanche: 75% des disques vendus dans ce pays sont des productions locales. Ici, même les hommes politiques sont musiciens, comme le maire de la capitale, qui prétend que la technocratie a conduit le monde à sa perte, et qu'il ne faut que des artistes dans les sphères dirigeantes.

Quelque chose dans l'air? Dans l'eau? L'office du tourisme prétend que tout ça, c'est à cause des glaciers et des volcans, si beaux, si inspirants -une théorie rejetée par certaines formations islandaises: "C'est plus compliqué que ça", disent-elles. En tout cas, le tourisme lui-même y est pour quelque chose. La compagnie aérienne Iceland Airways voulait en effet appâter le chaland à une autre période de l'année qu'en été: en octobre 1999, elle a donné le coup d'envoi d'Iceland Airwaves, un gigantesque festival à destination de quelques milliers de spectateurs seulement, une vitrine pour la culture locale, qui draine des journalistes du monde entier, à la recherche d'un nouveau son.

De Björk à Sigur Rós en passant par Emilíana Torrini et Múm, nombreux sont les artistes islandais à avoir percé ailleurs. Et innombrables sont ceux qui n'ont étrangement pas encore tout à fait franchi les frontières de l'île, FM Belfast en tête -l'occasion pour le téléspectateur de découvrir des groupes scandaleusement méconnus. Tout le monde se connaît en Islande, tout le monde joue avec tout le monde, il n'y a pas de concurrence, le milieu de la musique est très familial.

Un eldorado? C'est en tout cas le sentiment qui domine à la vue de ce documentaire emballant, tant visuellement qu'auditivement: l'Islande est peut-être bien le pays le plus cool du monde.

Myriam Leroy

Nos partenaires