Le monde de Peyo

23/09/11 à 14:53 - Mise à jour à 14:53

Actualité oblige: ce documentaire aussi créatif que rigoureux nous emmène sur les traces de celui qui imagina les Schtroumpfs. Et bien d'autres.

Le monde de Peyo

© Nexus Factory

Il était né Pierre Culliford, mais ses petits cousins anglais ne parvenaient pas à l'appeler Pierrot, comme tout le monde à l'époque... Il deviendra donc Peyo, père des Schtroumpfs, empereur à la tête d'une marque de renommée internationale, bourreau de travail dont l'acharnement aura raison de la santé. Peyo est mort à la veille de Noël 1992, laissant derrière lui une légende, une veuve, des enfants, mais aussi toute une constellation de bédéistes orphelins.

Cette incroyable success story, Le monde de Peyo la raconte avec beaucoup de poésie, sur une bande originale composée par Sylvain Goldberg et Mathieu Gonet (oui, celui de la Star Ac'), créant un univers sepia, écrin rêvé pour exhaler le charme fou des personnages de Peyo.

Ce documentaire ambitieux retrace chronologiquement la vie et la carrière de Culliford, l'une et l'autre se nourrissant en toute logique mutuellement. Ainsi l'on apprend qu'ado, il travaillait dans un cinéma, et qu'une fois les oeuvres de propagande évacuées par la fin de la guerre, il s'était abreuvé jusqu'à la lie de films américains. Que Robin des Bois lui aurait donné le goût du Moyen Âge, exploité dans Johan et Pirlouit et ailleurs. Que Blanche-Neige et les 7 nains lui auraient fait aimer le microscope. Mais surtout, que le 7e Art lui aurait appris à bâtir une narration, camper des personnages, trousser un récit.

Plus tard, lorsqu'il aura introduit des lutins dans La flûte à 6 Schtroumpfs et que le succès lui ouvrira les bras, il aura la bonne idée de soutenir la commercialisation de figurines à l'effigie de ses héros. Un merchandising qui connaîtra un succès immense jusqu'aux Etats-Unis, qui les porteront à la télé (Hanna Barbera, 250 épisodes) et au grand écran aujourd'hui.

Créatif et rigoureux à la fois (à l'image de son protagoniste), ce film est un indispensable morceau de patrimoine trempé dans un merveilleux sirop d'enfance.

Myriam Leroy

LE MONDE DE PEYO, DOCUMENTAIRE DE SYLVAIN GOLDBERG ET BENJAMIN LUYPAERT. ***

Ce vendredi 30 septembre à 21h55 sur La Une.

En savoir plus sur:

Nos partenaires