Le monde à ses pieds

04/11/11 à 17:07 - Mise à jour à 17:07

Cet excellent téléfilm conte le destin d'Eva (Solveig Rediger-Lizlow), jeune Française provinciale dont la carrière de mannequin sera si fulgurante qu'elle lui brûlera les ailes.

Le monde à ses pieds

© Stéphane Sartorius/Italique Productions

En voilà un excellent téléfilm. Tiré du roman éponyme de Géraldine Maillet, il conte le destin d'Eva, jeune Française provinciale dont la carrière de mannequin sera si fulgurante qu'elle lui brûlera les ailes. Sans éviter quelques clichés (Rossy De Palma, entourée d'homosexuels, met un peu de temps à crédibiliser son personnage d'agent influent), le film parvient néanmoins à toucher et à interpeller. Dans la vraie vie, la tragique héroïne dépeinte par Géraldine Maillet était kazakhe. Et elle s'est jetée du haut d'un immeuble après une carrière menée tambour battant des covers de magazines aux showrooms glauques. Jusqu'à l'épuisement et le désespoir. Ici, Eva (Solveig Rediger-Lizlow, très convaincante) est une jeune Française de 16 ans, découverte par hasard après un meeting d'athlétisme. Menée par le biais d'une enquête journalistique (l'habitué des téléfilms Stéphane Guérin-Tillié, bien dirigé), l'histoire captive et évite les pièges du cheap que la forme télévisuelle aurait pu lui conférer. On en sort d'autant plus ému que, comme l'entourage d'Eva, on se sent un peu impuissant et un peu coupable en même temps. Ça fait souvent ça, avec les fictions "based on a true story"...

G.V.

LE MONDE À SES PIEDS, TÉLÉFILM DE CHRISTIAN FAURE. AVEC SOLVEIG REDIGER-LIZLOW, ROSSY DE PALMA, STÉPHANE GUÉRIN-TILLIÉ. ***

Ce mercredi 9 novembre à 20h35 sur France 2.

Nos partenaires