La saison des pilotes: séries au conditionnel

10/05/11 à 17:29 - Mise à jour à 17:28

79 séries ont été commandées par les chaînes américaines pour la rentrée. Lesquelles finiront sur la petite lucarne ? Lesquelles ne verront jamais le jour ? En attendant les réponses, petit tour d'horizon parmi les nombreux projets.

La saison des pilotes: séries au conditionnel

© ABC

La semaine prochaine auront lieu les upfronts. Les pilotes de séries sont en tournage depuis le mois de février et il est temps pour les chaînes américaines de trancher. Qui sera le Lost, The Wire ou Modern Family de demain? Cette année, de nombreux pilotes ont été commandés: 79 au total. Il n'y aura pas autant de nouvelles séries en septembre, cela va de soit.

Pour le cru 2011-2012, de nombreuses comédies ont été commandées, principalement chez ABC qui cherche une sitcom pour accompagner Modern Family et The Middle. Pour le moment, Apartment 23 serait idéal. James Van Der Beek, le fameux Dawson, jouerait son propre rôle dans une histoire où une sage fille de la campagne déménagerait en ville et serait forcée d'habiter avec son parfait opposé. Deux autres sitcoms ressortent aussi chez ABC: Suburgatory utilise le même filon, une fille emménage avec son père et passe de la campagne à une banlieue pourrie, et Smothered qui met en scène deux jeunes mariés qui doivent supporter leurs beaux-parents respectifs qui ne s'entendent pas.

La plupart des séries présentes sur NBC ont été renouvelées, il ne reste donc plus beaucoup de place pour de nouvelles comédies. Pourtant, il s'agit de la chaîne qui en a commandé le plus. En guise de favori, NBC possède Are you there vodka? It's me, Chealsea. Le pilote s'inspire de la jeunesse de la comédienne Chelsea Handler, qui sera interprétée par Laura Prepon (That 70's Show). Le pilote se concentre sur une barmaid qui n'a pas la langue dans sa poche, surtout avec un verre dans le nez. La NBC porterait aussi Alpha Mom dans son coeur: Christina Applegate incarnerait une femme obsédée du travail qui n'aurait jamais pensé devenir mère.

CBS cherche quant à elle un digne successeur à sa série phare Mon Oncle Charlie. Deux projets sont en bonne voie pour être diffusés: Two Broke Girls et How to be a gentleman. Dans la première, deux amies sans le sous décident d'ouvrir une boutique de cupcake à New-York, la seconde raconte comment un mec totalement coincé se fait aider par ses amis.

Sur la Fox, c'est Chicks and Dicks qui devrait voir le jour. Jessica, jouée par Zooey Deschannel, malchanceuse en amour, décide de vivre en collocation avec trois garçons attardés. Family Album, très apprécié par la chaîne, narre l'histoire d'un patriarche qui décide d'emmener sa famille en vacance pour resserrer les liens. Une satire politique a déjà été commandée par HBO. Dans Veep, Julia Louis-Dreyfus (Old Christine) incarne une vice-présidente des États-Unis.

Du côté des dramas

La prochaine saison ne sera pas riche en adaptations d'anciennes séries ou de produits made in britain. On compte quand même le remake chez ABC de Charlie's Angel et Wonder Woman chez NBC. Trois séries anglaises possèdent une adaptation avec les pilotes de Free Agents, Identity et Prime Suspect.

ABC et NBC veulent par contre leur Glee. Steven Spielberg a proposé à la NBC son projet Smash, l'histoire de la création d'une comédie musicale à Broadway. Celle-ci sera surement centrée sur Marilyn Monroe. La performance de Katherine McPhee, ancienne finaliste d'American Idol, a fortement plu à la chaîne. Du côté d'ABC, le pilote de Grace ne convainc pas, mais trois autres séries musicales sont encore en projet.

ABC semble aussi avoir jeté son dévolu sur Damage Control qui traite d'une entreprise de relations publiques spécialiste en gestion de crise. Et quand une femme divorcée décide de retourner voir ses anciennes amies botoxées à Dallas et que celles-ci sont bien décidées à détruire sa réputation, on obtient Good Christian Bitches. ABC serait très content du résultat, mais un seul hic: le titre. Pan Am, avec Christina Ricci, explorerait le petit monde d'une compagnie aérienne tandis que Poe narrerait les enquêtes peu conventionnelles d'Edgar Allan Poe dans le Boston des années 1840.

Playboy serait le pilote favori chez NBC. Les années soixante sont à la mode depuis Mad Men, et c'est donc à cette époque que se déroule la série. Elle reflétera le changement de mentalité durant cette décennie avec une atmosphère glamour, voire plus. Chez CBS, on ne change pas une équipe qui gagne et on recommence avec des séries policières: Rookies, produite par Robert De Niro, Hail Mary et The Rememberer sont en lice.

La Fox aussi s'intéresse au drame policier avec Exit Strategy où une aile de la CIA est spécialisée pour sortir du pétrin les opérations qui ont mal tournées. Mais les séries attendues sont surtout The Finder, un spin-off de Bones, et Touch qui verra le grand retour sur les écrans de Kiefer Sutherland qui n'est plus apparu depuis la fin de 24 heures chrono. Le pitch tient en une ligne: un père découvre que son fils autiste et muet peut prédire l'avenir.

La chaîne du câble Showtime a déjà pris la décision de diffuser deux nouvelles séries d'ici septembre. House of Lies, adaptée du roman de Martin Kihn, est une comédie noire sur les consultants en finance prêts à tout pour l'argent. Homeland possède un synopsis plutôt intrigant. Un soldat revient aux États-Unis après avoir été prisonnier de guerre pendant 10 ans. Acclamé en héros, un agent de la CIA le soupçonne pourtant de planifier un attentat terroriste.

Les séries plus conceptuelles ont par contre du mal à se faire une place à côté des traditionnelles. FlashForward, The Event et V ont enchaîné les échecs et les studios sont dorénavant plus méfiants envers le genre fantastique. Sur la Fox, Alcatraz, dans laquelle réapparaissent mystérieusement gardiens et prisonniers, était quasiment sûre d'être choisie, mais c'était sans compter sur la chute d'audience de Fringe, dans le même style. Sur les autres chaînes, ce type de séries doit se battre, car il existe peu de chance que les networks en choisissent plus d'une. Ainsi, sur NBC, le projet Grimm, qui illustre des enquêtes policières autour des personnages des célèbres contes, doit rivaliser avec 17th Project, dans lequel la science aurait été remplacée par la magie. Ce dernier est décrit comme l'un des projets les plus onéreux du moment et sort tout droit de l'esprit de Ronald D. Moore, créateur de Battlestar Galactica. Chez ABC, Hallelujah, petite ville du Tennessee où se battent les forces du bien et du mal, doit faire face à Once Upon a Time, les contes de fées modernes des scénaristes de Tron: L'héritage et de trois anciens producteurs de Lost.

Thibault Richard (stg.) avec Allociné et Serieslive

En savoir plus sur:

Nos partenaires