La promesse du plaisir: à la recherche du point G

10/06/11 à 12:34 - Mise à jour à 12:34

Le point G, mythe ou réalité? Tenu sous un mode scientifique voire clinique, ce documentaire efficace nous permet d'y voir plus clair.

La promesse du plaisir: à la recherche du point G

© DR

Si le point G vous titille, c'est par ici... Dans une semaine consacrée à l'humour en sauce qui tache, pas de raison de réprimer les farces graveleuses. Mais le documentaire proposé par La Une ce lundi se veut en tous points sérieux. Le plaisir de la femme, enjeu politique majeur du siècle dernier, méritait d'ailleurs bien qu'on l'aborde sous cet aspect purement scientifique, clinique à certains égards. La génétique intervient-elle, par exemple, dans la présence de cette petite zone ultra érogène?

Présenté à la première personne, en voix off, ce documentaire s'attache donc à déterminer si le fameux point G (nommé de la sorte à la suite de sa découverte par le docteur Gräfenberg) possède une réalité anatomique tangible. Ou s'il ne serait qu'un mythe alimenté uniquement par des impulsions cérébrales. "C'est une perception subjective des femmes", avance une psychologue italienne, pour qui "c'est à chacune de décider" si le point G existe. Pour d'autres scientifiques, cet objet du plaisir ne serait "rien de plus que la meilleure zone pour stimuler le clitoris". Lequel se révèle bien plus complexe que le commun des mortels se l'imaginerait.

Saviez-vous, par exemple, que la taille du clitoris, proportionnellement, diffère encore davantage que celle du pénis? Nous non plus, on vous rassure, et l'un des attraits de ce film à la facture classique (témoignages face caméra de femmes, éclairage par des spécialistes, schéma, images d'archives...) est de plonger le téléspectateur autant que la téléspectatrice dans un univers parfois, voire souvent, méconnu. Pour lui ouvrir, assurément, de nouvelles et stimulantes perspectives.

La promesse du plaisir: à la recherche du point G, 22.05 sur La Une.

Documentaire de Ségolène Hanotaux et Gilles Bovon.

Guy Verstraeten

Nos partenaires