La diffusion des séries Hannibal, Revolution et Castle bouleversée par les attentats de Boston

22/04/13 à 18:24 - Mise à jour à 18:23

Hannibal est diffusée sur NBC. Le 4e épisode de la série avec le célèbre docteur Hannibal Lecter, qui était programmé ce jeudi est annulé. Les événements de Boston perturbent d'autres chaînes.

La diffusion des séries Hannibal, Revolution et Castle bouleversée par les attentats de Boston

© DR

Hannibal au repos forcé. NBC a annulé la diffusion du quatrième épisode de la série, prévue ce jeudi. En cause: le climat de psychose qui règne après les attentats de Boston. D'autres séries sont touchées, comme Revolution et Castle.

La violence en stand by

Oeuf, c'est le titre du quatrième épisode d'Hannibal. Au scénario, des enfants subissent un lavage de cerveau et doivent s'entretuer. Mais voilà, les fans américains ne verront pas cette histoire. Face aux attentats de Boston, "le producteur exécutif Bryan Fuller a demandé à NBC de ne pas diffuser l'épisode", rapporte le Washington Post. La raison? Il ne souhaite pas "que le visionnage de la série se traduise par une mauvaise expérience pour qui que ce soit", d'après des propos tenus à Variety.

D'autres séries sont perturbées par les attentats de Boston. NBC a aussi annulé un épisode de Revolution qui montrait l'explosion d'une bombe nucléaire. De son côté, ABC a inversé la diffusion de deux épisodes de Castle, l'un d'eux incluant le désamorçage d'une bombe.

Hannibal séduit

Au programme: 13 épisodes de 42 minutes chacun. La série est un prequel du film Le silence des agneaux, adapté du roman de Thomas Harris. Elle raconte la relation d'un agent du FBI, Will Graham avec le psychopathe Hannibal Lecter, interprété par Mads Mikkelsen. Ensemble, ils combattent les serial killers...

La série séduit aux Etats-Unis: "Une des plus riches expériences visuelles", juge par exemple Zap2it. Ou encore: "la plus belle série de network", estime le New York Post. Le public répond présent. Et pour cause, le premier épisode a rassemblé 4,4 millions de téléspectateurs en deuxième partie de soirée. C'est une bonne audience pour la chaîne après l'échec de Do no harm. Mais l'annulation de l'épisode quatre pourrait bien changer la donne.

En savoir plus sur:

Nos partenaires