La chute

23/11/12 à 16:26 - Mise à jour à 16:26

C'est à un acteur... suisse qu'a été confié le rôle d'Adolf Hitler dans cette ambitieuse production menée à bien par Bernd Eichinger (Le Nom de la Rose, L'Histoire sans fin).

La chute

© DR

UN FILM HISTORIQUE D'OLIVER HIRSCHBIEGEL. AVEC BRUNO GANZ, JULIANE KOHLER, ALEXANDRA MARIA LARA. 2004. ***

Ce jeudi 29 novembre à 23h25 sur France 3.

C'est à un acteur... suisse qu'a été confié le rôle d'Adolf Hitler dans cette ambitieuse production menée à bien par Bernd Eichinger (Le Nom de la Rose, L'Histoire sans fin). Ce dernier a confié au jeune cinéaste Oliver Hirsch- biegel cette évocation du crépus- cule du nazisme destinée avant toute chose à rafraîchir la mémoire nationale. Le Troisième Reich, son Führer, sa guerre et ses exactions, sans parler du génocide, n'ont en effet que très (trop) rarement inspiré la cinématographie locale. L'atout numéro un du film est sans aucun doute son principal interprète. Autrefois révélé par Wim Wenders, Bruno Ganz réalise une prestation stupéfiante dans le rôle d'Adolf Hitler. Efficacement maquillé et s'appuyant sur un ton, un accent et un débit verbal éminemment travaillés, il restitue de manière assez crédible ce qui a pu être le comportement du chef nazi durant les dernières heures de son terrifiant régime. Alors qu'avec une poignée d'ultimes fidèles, il se terrait dans le bunker berlinois dont il n'allait sortir que pour se suicider. Les limites d'une réalisation assez académique se voient débordées par cette création phénoménale.

En savoir plus sur:

Nos partenaires