Il était une fois, entre film et animation

16/12/10 à 09:20 - Mise à jour à 09:20

Une très belle princesse est bannie de son royaume magique de dessin animé et se retrouve en plein Manhattan. Déroutée par cet environnement étrange, elle découvre un monde qui a désespérément besoin de magie et d'enchantement.

Il était une fois, entre film et animation

© DR

Mêler acteurs réels et personnages de dessin animé n'est pas chose nouvelle. Qui veut la peau de Roger Rabbit (1988) et avant lui Mary Poppins (1964) avaient démontré le potentiel de cet astucieux et contrasté cocktail. Il était une fois s'inscrit dans la même veine, sans toutefois (et de loin) égaler les deux classiques précités.

Une jolie princesse y est bannie de son royaume enchanté par une méchante reine et quitte un univers d'animation et de musique pour la parfois dure réalité de Manhattan. Secourue par un avocat (spécialiste en divorces), elle en pincera pour le séduisant juriste... mais sans pouvoir oublier le prince tout aussi charmant qu'elle aimait dans le monde dont on l'a chassée. De quoi poser un fameux dilemme, et mener à une confrontation du réel new-yorkais (tout sauf enchanté) et du royaume fidèle à la logique des contes de notre enfance...

Il était une fois amuse par les chocs entre mentalités, dont il tire quelques gags de situation hilarants. Dans ce spectacle assez rigolo mais qui s'essouffle peu à peu, on remarque l'excellente Amy Adams (Sunshine Cleaning, Julie et Julia, et qui jouera bientôt Janis Joplin dans un film biographique) et un Patrick Dempsey que la série télévisée Grey's Anatomy met en vedette sous les traits du docteur (et tombeur) Sheperd.

Il était une fois, 20.25 sur RTL-TVI.
Comédie animée de Kevin Lima, avec Amy Adams, Patrick Dempsey, James Marsden. 2007.

Louis Danvers

En savoir plus sur:

Nos partenaires