House of Cards

08/02/13 à 17:18 - Mise à jour à 17:18

L'association de David Fincher et de Kevin Spacey est probablement l'une des plus attendues de ce début d'année 2013. Pour une série politique toute neuve et toute costaude, que Be TV a déjà réussi à rapatrier.

House of Cards

© BeTV

UNE SÉRIE NETFLIX CRÉÉE PAR BEAU WILLIMON. AVEC KEVIN SPACEY, ROBIN WRIGHT, KATE MARA. ***

Dès ce jeudi 14 février à 20h55 sur Be 1.

Joli tour de force réalisé par BeTV. La chaîne cryptée s'est en effet offert la série la plus frénétiquement attendue de ce début 2013. Et ce à peine quelques jours après la diffusion du premier épisode d'House of Cards, ce 1er février, sur la plate-forme Internet Netflix. Une série adaptée d'une consoeur britannique et qui, pour peu qu'elle réponde aux espoirs placés en elle, a tout d'une future grande. Si le dramaturge Beau Willimon a été désigné pour développer la trame narrative de la série, c'est la nouvelle association de David Fincher (à la production) et de Kevin Spacey (dans le rôle phare), près de vingt ans après Se7en, qui attire instantanément l'attention. Le premier est devenu, au fil de ses réussites, l'un des cinéastes les plus respectés de son époque. Le second est un acteur exceptionnel de présence. La preuve que la télévision, en lançant à la fin des années 1990 de grandes séries dramatiques, a tracé un sillon qui n'est pas encore prêt à s'épuiser.

House of Cards, sur l'une de ses affiches de présentation, nous montre un Kevin Spacey perché sur un trône antique, les mains dégoulinantes de sang. De fait, dès les premières secondes du pilote, Frank Underwood (Spacey, théâtral et intense) achève à mains nues un chien renversé par une voiture, tout en s'adressant froidement à la caméra. On parle ici de politique américaine à travers le parcours d'un membre du Congrès prêt à tout pour s'ouvrir les portes de la Maison Blanche. Les épisodes suivants nous diront si la mayonnaise prend. Pour le moment, on se contentera de dire qu'House of Cards semble sérieuse et costaude. De bon augure.

Nos partenaires