Hep Taxi! Sébastien Tellier

14/09/12 à 16:49 - Mise à jour à 16:49

Pour tout dire, on pense sérieusement que Sébastien Tellier est un habitué des trajets, qu'ils soient aériens, mystiques ou carrément spirituels.

Hep Taxi! Sébastien Tellier

© DR

ÉMISSION PRÉSENTÉE PAR JÉRÔME COLIN.
Ce dimanche 16 septembre à 22h45 sur La Deux.

Pour tout dire, on pense sérieusement que Sébastien Tellier est un habitué des trajets, qu'ils soient aériens, mystiques ou carrément spirituels. Pourtant, c'est bien sur terre, à l'arrière d'un taxi et loin de toutes les vibrations christiques qui jonchent son dernier album, My God Is Blue, que l'on retrouve ce taulier de l'électronique française, devenu gourou de la pop au pays de Phoenix et Air. Remercions Jérôme Colin de nous en avoir fait grâce. Car c'est un Sébastien Tellier simple et hautement perché que l'on retrouve sur la banquette arrière du journaliste, juste avant son passage sur la scène de Dour. Plus et mieux que personne, le gus incarne l'idéal hype de l'an 2012 et transforme l'interview en grande catharsis cathodique. Convaincu que l'argent peut acheter la beauté, il appelle les membres de l'Alliance Bleue, mouvement créé par ses soins avec pour fondement l'imaginaire , à faire des dons pour construire un immense parc d'attraction pour adultes. Un endroit où la politique n'a pas sa place, où l'humanité et la dérision triomphent. Quoi qu'il dise, qu'il évoque ses problèmes d'alcool, sa déprime, les secrets de sa barbe ou ses complexes physiques, Sébastien Tellier reste un homme mystérieux. Mais c'est ce qui fait le charme du bonhomme, forcément barré. Bref, on ne sait toujours quelle est cette incroyable vérité qu'il nous promet depuis son premier album en 2001, mais cette interview, placée sous le signe de l'expertise, est assez touffue pour commencer à comprendre.

Nos partenaires