Grey's Anatomy - Saison 7

18/03/11 à 18:07 - Mise à jour à 18:07

Joli revirement pour la série médicale qui, après quelques passages à vider, revient avec une très bonne saison 7. Une bonne surprise.

Grey's Anatomy - Saison 7

© RTL

Voilà bien une série sur laquelle on ne misait plus un kopeck depuis longtemps déjà. En fait, depuis une saison 5 aussi riche en absurdité que pauvre en intérêt narratif. Tout avait pourtant bien commencé à l'hôpital Seattle Grace en 2005, avec la découverte d'un feuilleton qui s'adressait à une cible inédite en lui parlant d'elle: les adulescents. Une bande de jeunes médecins déjà habilités à exercer mais toujours en apprentissage découvraient le monde impitoyable du travail et celui pas plus folichon des relations interpersonnelles dans un univers où le chacun pour soi est érigé en religion. Forcément, l'amour allait s'en mêler et nos héros, emmenés par une Meredith Grey tout en questionnements métaphysiques, allaient connaître les affres d'une passion d'autant plus dévorante qu'un hosto n'est pas précisément le lieu le plus approprié pour la vivre.

Un cocktail amour-mort des plus efficaces lacrymalement, au début du moins. Parce que très vite, Grey's Anatomy a montré ses limites -d'inspiration, surtout. Ses personnages ont commencé à agacer, Meredith-la-pleurnicheuse en tête -petit visage livide et attitude geignarde faisant foi-, Georges-le-perdant et Izzie-la-malade ensuite. Et ses situations médicales ont sombré dans le ridicule le plus complet.

Fin de saison 6, coup de semonce que l'on n'attendait plus: une fusillade dans l'hôpital, un double épisode final balancé comme un film de Kathryn Bigelow, une démonstration de force de la part de l'équipe de Grey's Anatomy au grand complet (comédiens, auteurs, techniciens...).

Ce 7e volet confirme le redressement de barre: au placard les personnages qui vivotaient, au boulot les auteurs qui paressaient! Les expériences scénaristiques et visuelles se multiplient, parfois ratées, mais toujours intéressantes (ici, un épisode en temps réel, là un autre monté à l'envers...).

Le téléspectateur reprend contact avec les médecins de l'hôpital universitaire 3 mois après les terribles événements du dernier chapitre, marquant un indéniable tournant dans la dynamique de groupe les animant. Une très agréable surprise.

GREY'S ANATOMY, SAISON 7, UNE SÉRIE ABC, CRÉÉE PAR SHONDA RHIMES. AVEC ELLEN POMPEO, SANDRA OH, CHANDRA WILSON.

Ce samedi 19 mars à 20h50 sur RTL TVI.

Myriam Leroy

En savoir plus sur:

Nos partenaires