Good Morning England

01/06/12 à 16:08 - Mise à jour à 16:08

Les années 60 ont vu se multiplier les tentatives, parfois spectaculairement réussies, de lancement de radios "pirates". Lesquelles émettaient depuis des navires en haute mer à destination d'un jeune public friand d'une musique alors boudée par les radios autorisées: le rock'n'roll!

Good Morning England

© Alex Bailey - 2009 Universal

GOOD MORNING ENGLAND, COMÉDIE DE RICHARD CURTIS. AVEC PHILIP SEYMOUR HOFFMAN, BILL NIGHY, RHYS IFANS. 2009. ***
Ce dimanche 3 juin à 20h45 sur France 2.

Les années 60 ont vu se multiplier les tentatives, parfois spectaculairement réussies, de lancement de radios "pirates". Lesquelles émettaient depuis des navires en haute mer à destination d'un jeune public friand d'une musique alors boudée par les radios autorisées: le rock'n'roll! Le très sympathique et tout aussi rigolo Good Morning England évoque cette période excitante, à travers la saga de Radio Rock. Librement inspiré de faits réels, cette fiction bien documentée recrée ces temps héroïques où les passionnés de pop et de rock se branchaient à leurs transistors pour écouter leurs sons favoris, des Rolling Stones aux Kinks en passant par les Small Faces et autres Hollies. On assiste à la montée en popularité de la radio et de ses présentateurs vedettes, souvent assez déjantés et se prenant parfois eux-mêmes pour des stars. On partage leurs moments d'exaltation, leurs fêtes mais aussi leurs coups durs et leurs doutes. On savoure enfin et peut-être surtout le jeu du chat et de la souris que le gouvernement de Sa Gracieuse Majesté entendait mener avec les pirates des ondes, au point d'imaginer un subterfuge légal pour obtenir leur interdiction... L'aventure de Radio Rock s'acheva en 1967, mais sa mémoire vit toujours, grâce désormais à un film drôle et rebelle, où se signale une belle brochette de comédiens complices.

Louis Danvers

Nos partenaires