Game of Thrones de retour en juillet: bande-annonce

10/03/17 à 10:32 - Mise à jour à 10:34

La septième saison de la série culte va être diffusée à partir du 16 juillet aux Etats-Unis, a annoncé jeudi la chaine HBO dans une opération marketing millimétrée (mais un peu ratée).

Tout a été révélé par le biais d'une vidéo diffusée en direct sur Facebook montrant un bloc de glace que les personnes visionnant les images devaient faire fondre en postant le mot "Fire" dans les commentaires, jusqu'à ce que la date apparaisse finalement. Ce qui ne devait durer que quinze minutes, un temps déjà plutôt long lorsqu'il s'agit de regarder de la glace fondre, s'est étalé sur plus d'une heure à cause de problèmes techniques. Générant quelques railleries sur Twitter, où #GoTs7 est resté le hashtag le plus utilisé dans le monde après cette annonce.

Depuis la première saison en 2010, la série a remporté 38 Emmys mais s'est attiré les plus vives critiques de toute l'histoire des séries télévisées à cause de son extrême violence et, encore plus controversé, pour l'omniprésence du viol et de l'inceste. Ce qui n'a pas dissuadé les téléspectateurs: son audience aux Etats-Unis a progressé pour dépasser 25 millions d'adeptes, et la série bat des records dans le monde entier.

La sixième saison était la première à ne pas s'appuyer directement sur le récit de George R.R. Martin. Les deux auteurs, David Benioff et D.B. Weiss, avaient pris de nombreuses libertés avec l'histoire originelle.

L'an dernier, le duo avait annoncé qu'il y aurait encore "deux saisons au plus", soit huit au total, avec moins d'épisodes que les précédentes. HBO avait annoncé la diffusion de la septième saison à partir de l'été, au lieu d'avril habituellement, mais sans date précise. Le dernier épisode de la sixième saison a été diffusé le 26 juin l'an dernier.

Depuis le premier épisode, les personnages attendent avec angoisse que l'hiver arrive et les équipes de tournage ont dû attendre les premiers frimas pour filmer, d'où le décalage de la diffusion.

Nos partenaires