Gad Elmaleh - Papa est en haut

23/12/11 à 15:59 - Mise à jour à 15:59

Gad Elmaleh se redit un peu dans ce spectacle où, certes, son talent n'est pas remis en cause, mais où il cabotine un peu trop.

PAPA EST EN HAUT, SPECTACLE DE GAD ELMALEH.

Ce vendredi 30 décembre à 23h15 sur TF1.

Gad Elmaleh - Papa est en haut

© PG

On avait laissé Gad Elmaleh sur le bord de l'étagère à DVD, il y a quelque temps déjà. Parce que le stand-up du Jamel Comedy Show était notamment passé par là, renouvelant le genre de l'humour sur scène en France. Et parce qu'on commençait à s'agacer devant les tics de succès devenus, chez l'interprète de Chouchou, un peu trop prégnants. A la revoyure de ce spectacle, le constat reste foncièrement similaire: l'humoriste et comédien déborde de talent, mais se vautre un peu trop couramment dans la facilité. Elastique, capable de tout, Gad est malheureusement devenu (un peu, soyons tempérés) une caricature de lui-même, riant de ses propres vannes, manipulant le public de manière trop convenue, trop attendue. De plus, voulant absolument démontrer à quel point il est complet, il chante et danse à gogo dans Papa est en haut, sans avoir l'air de se rendre compte de l'inintérêt de la démarche. Décidé à façonner définitivement son spectacle façon entertainment à l'américaine, Gad Elmaleh se trompe parfois dans ses choix. Même si certains de ses sketches, essentiellement axés sur les petites absurdités de la vie quotidienne, font encore largement mouche. Car il est bien évident que le garçon a un don, et qu'en France, dans ce registre, seule une Florence Foresti possède la même fluidité et la même capacité "d'acting".

Guy Verstraeten

Nos partenaires