Facing Ali

09/09/10 à 09:01 - Mise à jour à 09:01

Ce film de Peter McCormack dresse un portrait émouvant du plus célèbre boxeur de tous les temps, vu au travers du regard de ceux qui l'ont affronté. Superbe.

Facing Ali

© Be TV

Après l'immense documentaire When We Were Kings de Leon Gast et l'implacable incursion de Michael Mann dans la bio de Mohammed Ali, toute tentative de marcher sur ces traces se devait d'atteindre l'excellence. Sous peine de soutenir cruellement la comparaison.

Pour croquer le portrait de celui qui fut probablement la plus charismatique figure du sport mondial au XXe siècle, Peter McCormack (déjà auteur du docu Uganda Rising) a choisi de parler d'Ali à la troisième personne, d'évoquer le souvenir de ses plus grandes années avec dix de ses adversaires, d'Henry Cooper à George Foreman, en passant par Larry Holmes ou Joe Frazier.

Bouleversant. Parce que ces vieux boxeurs, souvent cassés par le ring ou par la vie, parlent d'Ali avec des yeux emplis de respect, de rivalité contenue, de reconnaissance. "S'il n'y avait pas eu Ali, seriez-vous en train de parler avec moi?", se demande l'une de ces anciennes gloires du ring cachées, comme la plupart ses semblables, dans les oubliettes de l'histoire. Au contraire d'Ali. Parce qu'il ne fut pas qu'un boxeur génial: ses prises de positions politiques et religieuses (Cassius Clay, déjà champion du monde, deviendra le black muslim Mohammed Ali), son humour ou son arrogance ultime ont façonné sa légende dans le béton armé.

Les images d'archive dont se sert McCormack sont un régal de chaque instant, pour l'amateur de boxe comme pour l'amateur de spectacle. Les petites phrases assassines d'Ali ("Il ne peut pas être champion du monde, il est trop moche") se suffiraient largement à elles-mêmes, mais Peter McCormack donne un superbe supplément d'âme à son film en laissant tourner la caméra quand les boxeurs débordent du sujet pour parler de leur vie. D'où ils viennent, de ce qu'ils sont devenus, des malheurs qui les ont accablés par la suite.

D'un biopic alléchant, ce documentaire passe alors les frontières du film profondément humain où les formes, travaillées, répondent à un fond d'émotions exceptionnel. Grand.

Facing Ali, 20.45 sur Be1.

Documentaire de Peter McCormarck.

Guy Verstraeten

En savoir plus sur:

Nos partenaires