Entre ses mains

15/06/12 à 16:45 - Mise à jour à 16:45

Entre les mains d'Anne Fontaine, notre Benoît Poelvoorde national se révèle meilleur acteur que jamais. Face à une Isabelle Carré impeccable.

Entre ses mains

© Pathé Distribution

ENTRE SES MAINS, DRAME D'ANNE FONTAINE. AVEC ISABELLE CARRÉ, BENOÎT POELVOORDE, JONATHAN ZACCAÏ. 2005. ***
Ce jeudi 21 juin à 22h55 sur France 3.

Benoît Poelvoorde avait certes déjà beaucoup prouvé avant de tourner ce film d'Anne Fontaine. Mais c'est avec cette interprétation, en tous points remarquable, qu'il vit largement reconnaître ses aptitudes à jouer dans un registre dramatique autant que dans celui du rire (même grinçant). C'est donc une date dans la carrière de l'acteur belge, qu'on découvre ici -et pour la première fois vraiment- secret, inquiétant, émouvant. Poelvoorde incarne un personnage de vétérinaire de province, séducteur de femmes et peut-être aussi prédateur. Car la jeune employée d'assurance (jouée par Isabelle Carré) qui croise son chemin et subit sa fascination fera le rapprochement avec le "tueur au scalpel" dont les crimes irrésolus terrifient la région... Face à une comédienne de tout haut niveau, Poelvoorde fait une création troublante, nuancée, superbe, riche de menace sous-jacente mais aussi d'émotion palpable. Quelques années plus tard, Anne Fontaine lui offrira deux autres rôles en or: celui d'Etienne Balsan dans Coco avant Chanel face à Audrey Tautou, puis celui de Patrick dans Mon pire cauchemar avec Isabelle Huppert. Rarement réalisatrice aura ainsi choyé un interprète masculin qui visiblement la fascine, et dont elle se plaît à faire miroiter à l'écran les nombreuses et passionnantes facettes.

Louis Danvers

Nos partenaires