Ennemi public: "On a appris à écrire en téléchargeant les scénarios de Breaking Bad"

29/04/16 à 16:28 - Mise à jour à 16:30

Source: Focus Vif

Retour dans les Ardennes mais immersion cette fois au coeur de la vie monastique. Dans la foulée de La Trêve, la RTBF dégaine dimanche Ennemi public. Série policière en abbaye sur fond de disparition d'enfants.

Alors que bobonne se remet à peine de La Trêve, de ses magouilles footballistiques et de son club sadomaso à la campagne, la RTBF enchaîne avec une autre série policière belgo-belge tournée dans les Ardennes et cette fois plongée dans le mystérieux milieu ecclésiastique. A une dizaine de jours de sa première diffusion en télé et à la veille de son départ pour le festival parisien Séries Mania, Matthieu Frances nous rejoint à une terrasse saint-gilloise. Diplômé de l'IAD, Matthieu est (co)scénariste et (co)réalisateur d'Ennemi public. "Avec Christopher (Yates) et Antoine (Bours), on avait déjà développé deux projets de séries. Anemia, une histoire de vampires belges, au moment où explosait la mouvance. Puis Flies, un thriller médical dans les Ardennes avec un village mis en quarantaine. Et baf, les Flamands sortent Cordon qui fait un carton. Quand est arrivé, à l'été 2013, l'appel à projets du fonds des séries, je leur ai envoyé un message en leur disant qu'on devait y répondre. On l'aurait regretté toute notre vie. On attendait ça depuis si longtemps."
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires