Dans mon cinéma avec Nathalie Baye

19/11/10 à 15:51 - Mise à jour à 15:51

Nathalie Baye rayonne dans la plus cinéphile des émissions diffusée en Belgique. Interpellant quand on sait qu'elle est importée de Suisse, réalisée an fait par la télévision suisse romande.

Dans mon cinéma avec Nathalie Baye

© DR

La plus cinéphile des émissions cinéma diffusées en Belgique est en réalité suisse. Produite par la Télévision Suisse Romande depuis un an, elle invite des monstres sacrés du septième art pour un grand entretien d'une cinquantaine de minutes, réalisé dans une petite salle de cinéma. Un décor qui n'est pas là uniquement pour la coquetterie, mais qui a son utilité puisque Dans mon cinéma propose de faire réagir son protagoniste sur des extraits de films, qu'il y apparaisse ou qu'il s'agisse d'oeuvre qui l'ont marqué. Nathalie Baye est donc, après Alain Delon et Robert Hossein, l'héroïne d'une interview fleuve menée par l'avocat (!) Dominique Warluzel.

Les questions ne cassent pas trois pattes à un canard (on regrette ainsi le canevas extrêmement convenu de la conversation), mais Baye crève l'écran comme à son habitude, avec son regard d'une infinie douceur, sa voix de velours et ses anecdotes racontées comme s'il s'agissait de la première fois qu'elle les exposait. La comédienne se souvient ainsi de ses débuts de danseuse, de son entrée au Conservatoire, de ses rencontres avec d'immenses cinéastes (comme Godart, qui était venu l'observer plusieurs jours chez elle, comme si elle était le sujet d'une étude zoologique), de Festen qui l'avait mise "K.O. debout" ou encore de La Nuit américaine, film sur un film de Truffaut, "qui a fait que je suis tombée amoureuse du cinéma".

La caméra de Dans mon cinéma s'attarde sur le visage qu'elle a plus joli encore qu'à 25 ans, et qui est traversé par bien des émotions à la vision de scènes de longs métrages qu'elle a aimés. Une émission pour, par et avec des amoureux du cinéma.

Dans mon cinéma - Nathalie Baye, 21.00 sur La Trois.

Emission présentée par Dominique Warluzel.

Myriam Leroy

Nos partenaires