Dans la vallée d'Elah

12/11/10 à 15:57 - Mise à jour à 15:57

Un père part pour le Moyen-Orient à la recherche de son fils militaire, disparu sur le front irakien. L'armée le dit déserteur, mais lui est convaincu qu'il y a autre chose. Un film subtil et bouleversant où brillent Tommy Lee Jones et Charlize Theron.

Dans la vallée d'Elah

© Warner Bros

Le fils de Hank Deerfield a disparu en Irak, où il servait dans les troupes américaines. Ne pouvant croire, comme le rapporte la rumeur, qu'il a déserté, le père du jeune soldat quitte le Nouveau-Mexique pour le Moyen-Orient, en espérant le retrouver lui-même. De fil en aiguille, de réticences vaincues en secrets dévoilés, il finira par découvrir une lourde et cruelle vérité...

Remarquablement écrit et réalisé par Paul Haggis, Dans la vallée d'Elah offre à Tommy Lee Jones un rôle à la mesure de son immense présence et d'un talent d'interprète plus subtil que certains semblent le penser. Devant la caméra de celui qui écrivit le script de Million Dollar Baby pour Clint Eastwood avant de mettre en scène lui-même le saisissant Collision, le rude et sobre Texan donne au personnage du père dévoué une émouvante intensité.

Cette interprétation retenue, vierge de tout effet héroïque et empreinte de douleur paternelle contenue, est le vecteur idéal d'un récit fuyant lui-même la facilité. Car Haggis est un réalisateur subtil, et la manière dont il narre sans hâte, sans emphase, la quête de son héros, instille dans son film une abondante matière à réfléchir, notamment sur le sens de la paternité, et bien évidemment sur une guerre qui soulève toujours plus de questions qu'elle n'apporte de réponses...

Dans la vallée d'Elah, 20.35 sur France 2.
Drame de guerre de Paul Haggis, avec Tommy Lee Jones, Charlize Theron et Susan Sarandon. 2007.

Louis Danvers

En savoir plus sur:

Nos partenaires