Coluche, l'histoire d'un mec

17/06/11 à 11:00 - Mise à jour à 11:00

En septembre 1980, Coluche triomphe sur scène. Au cours d'un dîner, pour rire, il décide de poser sa candidature à la présidence de la République. Très vite, la France se bidonne, l'acclame, le soutient. Les sondages s'affolent, sa cote monte en flèche. Et si, finalement, un clown se faisait élire président?

Coluche, l'histoire d'un mec

© Thierry Valletoux

C'est par un jour d'automne, alors qu'il connaissait le triomphe sur la scène du Théâtre du Gymnase à Paris, et qu'il était au sommet de sa popularité, que Coluche décida de poser sa candidature à la présidence de la République. Le film d'Antoine de Caunes nous raconte ce qui se passa dans les mois qui suivirent: le passage d'une joyeuse provocation à une grandissante prise de conscience politique, la recherche des signatures nécessaires pour officialiser la participation au scrutin, la montée d'une certaine paranoïa quand des menaces commencent à se préciser...

La chronique d'une période un peu folle, qui enthousiasma une certaine France et en inquiéta une autre. Une mise en scène réaliste plante bien le décor. Dans un style un peu trop télévisuel, certes. Mais Coluche, l'histoire d'un mec bénéficie d'une interprétation formidable de François-Xavier Demaison. Lequel fait merveille, tant sur le plan de la crédibilité (l'acteur a bien étudié son modèle) que sur celui d'un jeu dramatique restituant le portrait complexe d'un personnage parfois si difficile à cerner.

Coluche, l'histoire d'un mec, 20.35 sur France 2.

Film biographique dAntoine de Caunes, avec François-Xavier Demaison, Léa Drucker, Olivier Gourmet. 2008.

Louis Danvers

En savoir plus sur:

Nos partenaires