C.R.A.Z.Y.

06/05/11 à 09:37 - Mise à jour à 09:37

Grande réussite du cinéma québecois, ce film épatant de Jean-Marc Vallée nous embarque sur les traces d'un ado homosexuel. Savoureux.

C.R.A.Z.Y.

© DR

Voici presque six ans, le Québécois Jean-Marc Vallée fit une irruption remarquée sur nos écrans avec ce film épatant, qui nous parle de la famille, et singulièrement des rapports masculins (entre père et frères, et des frères entre eux) au sein de celle-ci. Cette chronique inventive et sensible va des années 60 aux années 80, et suit de la naissance à l'entrée dans l'âge adulte la trajectoire de Zachary Beaulieu, alias Zac. Cadet de quatre garçons faisant la fierté d'un père un peu macho et d'une mère aimante, notre jeune héros va peu à peu se sentir différent des autres, et se révéler en effet singulier dans un petit monde où chacun semble bien défini dans un rôle précis: le frère intello à lunettes, le frère sportif aux cheveux coupés en brosse, le frère rockeur un peu voyou sur les bords... Zac, lui, ne demanderait pas mieux que de réunir les qualités viriles que son paternel espère visiblement trouver en lui. Mais il se découvre tout au contraire et avec inquiétude un penchant pour les garçons, un penchant qui va progressivement se transformer en pente savonneuse sur laquelle il glissera vers la réprobation générale ou presque des siens...

C.R.A.Z.Y. détaille avec art et intelligence les efforts aussi vains que sincères du jeune homme pour nier son inclination profonde et brider une personnalité qu'il lui faudra pourtant, au bout du compte, laisser s'exprimer pour donner à sa vie l'élan qui lui manquait. Récit d'apprentissage dans la meilleure tradition du genre, le film aligne les saynètes révélatrices, tantôt franchement amusantes, tantôt fort embarrassantes, parfois simultanément l'un et l'autre. Remarquablement interprété par Marc-André Grondin (Zac adolescent), Emile Vallée (Zac enfant) et Michel Côté (le père),

C.R.A.Z.Y. s'enrichit d'une bande musicale liée à l'évolution de son personnage central, de Pink Floyd à David Bowie en passant par les Rolling Stones. A voir, à écouter et à savourer sans modération!

C.R.A.Z.Y., 22.05 sur La Trois.

Comédie de Jean-Marc Vallée, avec Michel Cote, Marc-André Grondin, Emile Vallée. 2005.

Louis Danvers

En savoir plus sur:

Nos partenaires