"C'est pas sorcier": on coupe le moteur

07/12/12 à 15:16 - Mise à jour à 15:16

La chaîne France 3 a décidé de mettre fin à sa mythique émission de vulgarisation scientifique destinée à la jeunesse. Les derniers numéros seront diffusés jusque juin 2013. France Télévisions a déjà prévu des rediffusions.

"C'est pas sorcier": on coupe le moteur

© Belga

Plus de camion, plus de petite voix, ni de monsieur à lunettes qui joue avec des maquettes... Avec près de 19 saisons passées à décrypter la science pour le grand public et 531 diffusions en France, Belgique et Suisse, C'est pas sorcier est pourtant devenu l'une des émissions-phare de France 3 sur le petit écran depuis sa création.

Le célèbre duo Fred Courant et Jamy Gourmaud était sous le choc quand il a appris officiellement la nouvelle mardi soir. "On ne s'y attendait pas spécialement, surtout qu'on avait instauré une formule un peu intermédiaire, qui avait été mise en place il y a un an et demi, et qui avait du charme", confie Fred Courant au magazine Paris Match.

Les raisons invoquées par la chaîne sont purement budgétaires. France Télévisions procède actuellement à un amincissement de ses coûts de productions.

Que les fans se consolent toutefois, France 3 a déjà prévu des rediffusions. "C'est pas sorcier n'est pas une émission qu'on ne diffuse qu'une seule fois, c'est une émission qui est parfois rediffusée jusqu'à 15 fois sur France 3." L'inquiétude de Fred Courant quant à la place des sciences dans la télévision publique n'en est pas moins grande. "La chaîne a dit qu'ils rediffuseront des épisodes, mais rediffuser, ce n'est pas faire du neuf, ce n'est pas suivre la science en marche. Je ne vois pas l'intérêt, au bout d'un certain temps", regrette encore l'homme de terrain du tandem.

Déjà, plusieurs pétitions ont été lancées sur Internet pour appeler au maintien de C'est pas sorcier. Une page Facebook intitulée "Sauvons C'est pas sorcier" est même en ligne et a déjà recueilli 4000 likes. Et on attend toujours les réactions de la communauté scientifique, désormais orpheline d'un précieux instrument d'initiation aux charmes de la science.

I.C. (stg)

Nos partenaires