Belle de jour

28/02/11 à 09:07 - Mise à jour à 09:07

Délaissée par son époux médecin, Séverine s'ennuie ferme dans son existence de bourgeoise. Husson, l'un des familiers du domicile conjugal, l'initie à un univers radicalement différent, celui d'une maison close. Elle éprouve bientôt le besoin de s'y rendre tous les après-midi.

Belle de jour

© DR

Catherine Deneuve incarne dans ce film "sadien" du grand Luis Buñuel une jeune épouse bourgeoise sexuellement insatisfaite, et qui en vient à travailler dans une maison de prostitution où on l'appelle Belle de jour... car elle n'y vient, en cachette de son mari, que l'après-midi.

Un sujet audacieux, librement adapté du roman de Joseph Kessel par Buñuel et son complice français Jean-Claude Carrière. Le résultat est captivant, subversif en diable, à ne pas mettre sous tous les yeux certes, mais que le cinéphile averti reconnaîtra comme une oeuvre de tout premier plan.

Belle de jour, 20.40 sur Arte.
Drame de Luis Bunuel, avec Catherine Deneuve, Michel Piccoli, Pierre Clémenti. 1966.

L.D.

Nos partenaires