Après "Fritkot" et "Tu l'as pas volée", voici "Pas sortis de l'auberge"

07/10/10 à 08:37 - Mise à jour à 08:37

RTL-TVi remet une couche avec ses programmes très courts et plein de belgitude. On n'a vu qu'un seul épisode (sur 16) de "Pas sortis de l'auberge", et ça ne nous a pas vraiment convaincu. On verra si les quinze autres peuvent nous faire changer d'avis...

Après "Fritkot" et "Tu l'as pas volée", voici "Pas sortis de l'auberge"

© RTL

En soi, c'est plutôt une bonne nouvelle. Depuis quelque temps, la plus grande chaîne commerciale de Belgique francophone fait confiance à de petits programmes du cru. Pas très long, trois minutes à tout casser, mais une empreinte marquée dans la sociologie culturelle de nos contrées: alors que Fritkot inscrivait ses histoires dans le cadre d'une friterie, Tu l'as pas volée dans celui d'un café, Pas sortis de l'auberge, programme imaginé notamment par Fabrice Brouwers, arrime ses personnages dans le lobby d'un hôtel bruxellois.

Si l'idée d'intercaler de temps à autre une fiction nationale dans un océan de séries étasuniennes ne peut qu'être louée, il faut malheureusement bien admettre que ces programmes gentiment grassouillets parviennent tout au plus à soutirer un sourire de temps à autre. Pas vraiment davantage, malgré une réelle bonne volonté de notre part. Fritkot, qui vient donc d'être remplacée par le "bébé" de Fabrice Brouwers et Stéphanie Soreil (la fille de l'un des deux frères), péchait par son côté inégal mais réservait, ci et là, quelques chouettes petits moments. Pas sortis de l'auberge, dont nous n'avons vu qu'un épisode, tente de jouer sur l'absurde et le décalé, mais avec une grosse longueur de retard. Reste que seize épisodes ont été tournés et que notre jugement pourrait, qui sait, évoluer jusqu'au mois de décembre.

Pas sortis de l'auberge, 20.20 sur RTL-TVi.

Programme court créé par Fabrice Brouwers, Yvan Plusnin et Stéphanie Soreil.

Guy Verstraeten

En savoir plus sur:

Nos partenaires