Ai Weiwei, célébré à l'étranger et bâillonné dans son pays

02/04/14 à 19:39 - Mise à jour à 03/04/14 à 10:43

Source: Focus Vif

Arte diffuse ce mercredi soir un documentaire sur l'artiste contestataire chinois Ai Weiwei et retraçant la préparation de son exposition " Evidence " qui aura lieu au Martin Gropius Bau, à Berlin. Assigné à résidence, Ai Weiwei ne pourra pas s'y rendre.

Ai Weiwei, célébré à l'étranger et bâillonné dans son pays

Ai Weiwei © DR

Artiste contemporain, connu et reconnu en Occident, Ai Weiwei fait parler de lui par sa contestation contre le pouvoir en place en Chine. L'exposition " Evidence ", autour de laquelle le documentaire d'Arte a été tourné, est composée d'objets présentés comme des pièces à conviction d'un procès fictif de la vie et des oeuvres de l'artiste. " Ils se rapportent tous à des événements comme la razzia de 2011 dans mon atelier quand, après m'avoir arrêté, la police a saisi mes ordinateurs, mes disques durs, mes appareils photo. Les autorités cherchaient des preuves pour pouvoir m'accuser de machinations subversives ", explique Ai Weiwei dans le documentaire.

L'une des pièces majeures de l'exposition berlinoise est une reconstitution grandeur nature de la cellule où a été incarcéré Ai Weiwei pendant 80 jours en 2011. Cet emprisonnement violent avait interpellé la communauté internationale qui n'avait plus eu de nouvelles de l'artiste pendant 3 mois. C'est d'ailleurs ce qui avait permis sa libération, mais il avait quand même été accusé de fraude fiscale, sans jamais être condamné, et assigné à résidence.

Cela fait maintenant 3 ans qu'il vit sous surveillance. La conception de l'exposition et le transport des oeuvres jusque Berlin ont d'ailleurs été toute une entreprise. L'artiste ne pourra pas être présent lors du vernissage, les autorités chinoises refusant qu'il se rende à l'étranger. Ai Weiwei a lui-même déclaré qu'il ne comptait pas quitter le pays. Il préfère rester en Chine pour observer ce qui s'y passe. L'artiste reste actif sur internet (notamment avec son blog) et sur les réseaux sociaux où il partage avec le reste du monde ses observations et ses critiques du régime chinois.

Enfin, l'une des grandes foires parisiennes, Paris Art Fair, a pour invité d'honneur cette année-ci la Chine. Plus de 45 galeries représentant la scène artistique contemporaine chinoise exposent les oeuvres d'artistes contemporains et souvent, contestataires. Certaines oeuvres de Ai Weiwei y sont exposées. Plusieurs expositions ont par ailleurs déjà été organisées en Europe en son honneur. Comme quoi, bâillonner un artiste contestataire n'empêche pas son art de continuer à vivre et à être exposé.

Pour rappel, le documentaire est diffusé ce mercredi soir à 22h10 sur Arte et sera disponible ensuite pendant 30 jours sur le site de la chaîne.

En savoir plus sur:

Nos partenaires