Ah que coucou... c'était Johnny

06/12/17 à 15:05 - Mise à jour à 16:04

Johnny Hallyday a toujours détesté son double télévisuel. Mais sa marionnette aux Guignols de l'info l'a non seulement rendu encore plus attachant, mais l'a révélé auprès d'une génération. Récit.

En 1989, lorsque la première mouture des Guignols de l'info, émission emblématique de Canal +, apparaît sur la chaine cryptée sous le nom les Arènes de l'Info, Johnny Hallyday fait partie des premières marionnettes fabriquées, aux côtés de celles de Patrick Poivre d'Arvor, de Christine Ockrent (qui disparaitra bien vite de l'émission) et de Serge Gainsbourg. Autant dire que le rockeur, qui se fait déjà surnommer le Taulier, fait partie des Dinosaures du PAF. Johnny a toujours détesté son double télévisuel. Profondément. Il mettra du temps avant de comprendre que la caricature qui enfle ses traits de caractère, réels ou supposés, va non seulement le rendre encore plus attachant auprès de son public, mais va le révéler auprès d'une génération pour laquelle il n'était qu'un vestige de l'ère glaciaire des années 60-70. De là à dire que, de la même manière qu'ils ont envoyé Chirac à l'Élysée en 1995, les Guignols ont, dans le même temps, relancé la carrière de Johnny...
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires