A quoi tu joues? en expédition à Tahiti

12/11/10 à 15:48 - Mise à jour à 15:48

Manuel Herrero nous emmène dans le Pacifique Sud, à la découverte des sports traditionnels pratiqués à Tahiti, hérités d'un mode de vie confondu avec la nature, où se mêlent croyances et coutumes.

A quoi tu joues? en expédition à Tahiti

© RTBF

La bonne pioche: en empruntant aux grilles de Canal+ le concept des Nouveaux Explorateurs, la RTBF n'a pas manqué de jugeote. Après Emmanuelle Han et son Sans crier gare, axé sur des voyages au fil rouge ferroviaire, c'est Manuel Herrero qui débarque sur La Deux avec A quoi tu joues?, sorte de tour du monde des jeux et sports locaux.

Le journaliste-rugbyman-explorateur nous emmène ici en Polynésie, là où le drapeau français flotte à 20.000 kilomètres de la mère patrie. On est en juillet au coeur du Heiva, grande fête populaire où s'affrontent notamment les meilleurs sportifs de l'archipel.

Si le côté "carnet de voyage perso" d'A quoi tu joues? se révèle tour à tour charmant et agaçant, cette plongée au pays des vahinés nous permet, par petites touches, d'entrer dans une réalité anthropologique plutôt prenante. Le prisme des jeux est une idée remarquable. Sur l'île de Moorea par exemple, "il ne faut pas essayer d'être plus fort que le cocotier" quand on l'escalade: l'un des sports nationaux consiste de fait à grimper le plus vite possible au sommet de ces arbres massivement représentés sur l'île. Plus curieux encore, cet autre sport où la règle demande de couper puis de vider 200 noix de coco le plus vite possible par équipes de trois. "Un peu surréaliste, mais il est toujours difficile de juger de la pertinence d'un sport", s'autorise avec douceur Manuel Herrero, dont l'accent méridional chante de manière quasi ininterrompue, en voix off comme à l'écran.

iPods et traditions

A Tahiti, on fait la course en pirogue, à Rurutu, on porte des pierres: d'une manière où d'une autre, les sports pratiqués en Polynésie dérivent toujours d'une tradition lointaine adaptée, de par l'évolution des technologies, en délassement ou en sport. Pour autant, remarque l'aventurier d'un nouveau genre, "il y a une ironie à faire le tour du monde pour découvrir des sports traditionnels et finir par se retrouver autour d'un babyfoot avec les ados du coin".

Avec leurs iPods pleins de tecktonik, leur obsession pour les filles, leurs vannes de potes à potes, ces gamins, pourtant fines gâchettes de la course en pirogue, représentent ce mélange entre portée universelle de l'adolescence et maintien d'une identité à consonance traditionnelle. Un bien joli moment de télévision, assez loin des vahinés, pourtant.

A quoi tu joues? Tahiti, 22.50 sur La Deux.

Documentaire proposé par Manuel Herrero.

Guy Verstraeten

Nos partenaires