A la télé cette semaine (programme du 18/07 au 26/07)

18/07/13 à 11:11 - Mise à jour à 11:11

Le 6ème sens, le Tour de France, Le Sauvage, Bug, Je l'aimais,...voici les choix TV de Focus des soirées à venir.

Jeudi 18/07: SIXIÈME SENS

23.40 TF1 CINÉMA ¨**

Sixième sens

Sixième sens © DR

UN THRILLER PSYCHOLOGIQUE DE M. NIGHT SHYAMALAN. AVEC BRUCE WILLIS, HALEY JOEL OSMENT. 2000.

Un "psy" spécialisé dans le domaine de l'enfance (Bruce Willis) rencontre un gamin hypersensible, que troublent des visions terrifiantes. Cole, 9 ans, voit les morts... Entre le médecin et le petit garçon (émouvant Haley Joel Osment) va se développer un rapport fascinant, dans un thriller génial où Shyamalan piège le spectateur qui n'en revient pas... (L.D.)

Vendredi 19.07: VAILLANT, PIGEON DE COMBAT

20.25 CLUB RTL CINÉMA ***

UN FILM D'ANIMATION DE GARY CHAPMAN. 2005.

Vaillant

Vaillant © DR

Bonne surprise que ce film d'animation britannique qui rend hommage à des héros méconnus de la Seconde Guerre mondiale: des... pigeons que la Royal Air Force utilisa pour transmettre des messages à ses troupes d'élite parachutées en France occupée. Une trentaine de ces volatiles furent décorés pour leurs exploits! Le film célèbre leur bravoure avec humour et enthousiasme. Il fait un spectacle très agréable. (L.D.)

Samedi 20/07: SUR LES TRACES DES PREMIERS SAURIENS

20.45 ARTE DOCUMENTAIRE

De quoi avaient l'air les ancêtres des Sauriens? Des empreintes fossilisées vieilles de plus de 240 millions d'années découvertes à Bernburg, dans l'est de l'Allemagne en 2008, et des infographistes berlinois habitués à concevoir des jeux pour ordinateurs ont permis de lever un coin du voile. Un docu aux allures d'enquête basé sur la paléo-ichnologie (étude des empreintes), des modélisations 3D et les méthodes scientifiques de l'actualisme.

DE JAN LORENZEN.

J.B.

Dimanche 21/07: Tour de France

17.55 LA DEUX ÉVÉNEMENT

COMMENTÉ PAR RODRIGO BEENKENS ET CYRIL SAUGRAIN.

Sans les écrivains, l'histoire du Tour de France se résumerait à une énumération fastidieuse de palmarès.

Sans les écrivains, l'histoire du Tour de France se résumerait à une énumération fastidieuse de palmarès. © DR

Tous les ans, c'est la même chanson. Quand elle n'est pas organisée sous la forme d'un contre-la-montre (fatal à Laurent Fignon, faut-il le rappeler), elle commence par une promenade cyclotouriste pour se terminer par un sprint sur les Champs-Elysées. Remportée quatre fois d'affilée par Mark Cavendish, la dernière étape du Tour de France, de coutume soporifique, fait cette année, pour les 100 ans de la Grande Boucle, l'objet de quelques remaniements. Elle débutera ainsi à 18 heures dans le parc du Château de Versailles, passera devant la stèle Jacques Anquetil en vallée de Chevreuse et dans la cour du Louvre, puis virera autour de l'Arc de triomphe pour se terminer au soleil couchant et en prime time sur les Champs. Rien d'étonnant quand on sait que pour le directeur du service des sports de France Télévisions, "les spectateurs ont, dans le cadre du tour, quasiment autant d'importance que les coureurs".

Si l'on peut s'attendre à de belles images et à de solides parts de marché, ce final inattendu se pose en nouveau symbole de l'irrémédiable spectacularisation du sport. Celle qui fait monter les footballeurs sur les pelouses dans des canicules pas possibles à midi pendant les Coupes du monde pour des questions de fuseaux horaires et de retransmissions télés et qui fait jouer des tennismen jusqu'au bout de la nuit à Flushing Meadow et à l'Open d'Australie. Le sociologue, anthropologue et philosophe français Jean-Marie Brohm lie cette spectacularisation à ce qu'il appelle le "complexe audiovisuel sportif d'État". Soit un trust combinant les sponsors capitalistes, les firmes multinationales, l'institution sportive, la télévision et l'État. En attendant, Tom Boonen étant resté à la maison, peu de chance qu'un Belge lève les bras sur la ligne de cette arrivée surmédiatisée en ce jour de fête nationale.

JULIEN BROQUET

Lundi 22/07: LE SAUVAGE

20.50 ARTE CINÉMA ***

UNE COMÉDIE DE JEAN-PAUL RAPPENEAU. AVEC YVES MONTAND, CATHERINE DENEUVE, LUIGI VANNUCCHI.

Une grande réussite du cinéma populaire français des années 70, avec un duo Yves Montand-Catherine Deneuve dirigé de main de maître par Jean-Paul Rappeneau. Montand campe un Parisien dégoûté de la vie urbaine et qui vit désormais sur une île lointaine. La rencontre d'une jeune femme au caractère de feu l'entraînera dans une aventure aussi divertissante que rocambolesque, pour le bonheur du spectateur!

L.D.

Mardi 23/07: BUG

00:35 FRANCE 2 CINEMA ****

UN THRILLER DE WILLIAM FRIEDKIN. AVEC ASHLEY JUDD, MICHAEL SHANNON, HARRY CONICK JR. 2006.

Il a largement confirmé depuis avec Killer Joe. Mais qui croyait, avant ce Bug stupéfiant, au retour au premier plan du réalisateur de French Connection et de L'Exorciste? Friedkin nous épate... et nous terrifie, avec un huis clos paranoïaque en diable, agissant sur les nerfs du spectateur avec une délirante efficacité!

L.D.

LE BONHEUR

00.40 TV5 MONDE CINÉMA *******

UNE COMÉDIE DRAMATIQUE D'AGNÈS VARDA. AVEC JEAN-CLAUDE DROUOT, CLAIRE DROUOT, MARIE-FRANCE BOYER.

L'acteur (belge) du feuilleton télévisé Thierry La Fronde a aussi fait quelques films de cinéma mémorables. Le Bonheur vient en tête, où la toujours épatante Agnès Varda lui fait jouer un menuisier bon père et bon mari, qui rencontre une autre femme et en tombe amoureux sans cesser pour autant d'aimer son épouse. Un drame surviendra, mais le film n'en cessera pas pour autant de justifier son titre...

L.D.

Jeudi 25/07: BEST-SELLERS À TOUT PRIX

22.20 LA TROIS DOCUMENTAIRE

DE VASSILI SILOVIC.

Les best-sellers participent-ils à une mondialisation de nos goûts et à une standardisation de notre imaginaire? Quels en sont les ingrédients? Comment l'industrie du livre les travaille-t-elle? De Londres à New York en passant par la Foire internationale du livre de Francfort, ce documentaire de Vassili Silovic et d'Annick Cojean, journaliste au Monde, part à la rencontre d'écrivains, éditeurs, agents, libraires et plonge dans l'univers des romanciers à très gros tirage. La reine du polar américain Mary Higgins Clark, l'auteur de romans historiques et de bouquins d'espionnage Ken Follett (Les Piliers de la terre, L'arme à l'oeil), l'adepte de la satire sociale Jonathan Coe (Bienvenue au club, Testament à l'anglaise) et le maître de la comédie grinçante Douglas Kennedy (La Poursuite du bonheur, Les charmes discrets de la vie conjugale) comme la PDG de la maison américaine Harper & Collins ponctuent le docu Best-Sellers à tout prix de leurs commentaires avisés. Allant jusqu'à l'autocritique dans le cas d'un Marc Lévy qui évoque l'écart entre la qualité littéraire de sa production et les tirages invraisemblables dont elle bénéficie.

J.B.

JE L'AIMAIS

20.00 LA DEUX CINÉMA ***

UN DRAME DE ZABOU BREITMAN. AVEC DANIEL AUTEUIL, MARIE-JOSÉE CROZE, FLORENCE LOIRET-CAILLE.

Adapté avec sensibilité du roman d'Anna Gavalda (également auteure d'Ensemble c'est tout), ce film fait dialoguer un homme (Auteuil) et sa belle-fille (Loiret-Caille) en pleine crise de couple. Une situation amenant le beau-père à dévoiler un secret amoureux qui marque toujours sa vie. Le secret a les traits fins de Marie-Josée Croze, et le film trouve le chemin d'une forte émotion.

L.D.

Nos partenaires