À la télé ce vendredi soir: Accros au web: dans l'enfer des camps de désintox

13/03/15 à 07:00 - Mise à jour à 09/03/15 à 15:53

Source: Focus

Dans un hôpital militaire de la banlieue de Pékin sont enfermés des adolescents, très majoritairement des garçons, souffrant "d'addiction à internet". Le programme admet des enfants âgés de 13 à 18 ans qui suivent, entre autres, un rigoureux programme d'entraînement physique ainsi que des séances de thérapie de groupe.

À la télé ce vendredi soir: Accros au web: dans l'enfer des camps de désintox

Accros au web: dans l'enfer des camps de désintox © Dogwoof

La Chine est le premier pays à reconnaître l'addiction à Internet comme un trouble clinique et à la qualifier de problème de santé publique numéro un chez ses adolescents. Sur base de ce constat, le gouvernement a érigé 400 camps de rééducation à travers le pays. Ce documentaire nous plonge en totale immersion dans un de ces centres fermés, saisissant mélange d'hôpital thérapeutique et de camp d'entraînement militaire. Bref, à mi-chemin entre les alcooliques anonymes et le lavage de cerveau. Assez vite, et au-delà de toute considération curative, ces jeunes qui affichent une nette préférence pour le monde virtuel laissent transparaître une solide impression de désarroi. "A l'autre bout de la ligne, ce sont de vraies personnes, qui elles me comprennent. On se serre les coudes", avance l'un d'entre eux. Un sentiment d'isolement qui en dit long sur la politique de l'enfant unique et les exigences de la société chinoise en matière de réussite. Cette héroïne électronique ne serait-elle finalement qu'une triste tentative de substitution au manque d'attention?

DOCUMENTAIRE DE SHOSH SHLAM ET HILLA MEDALIA.

Ce vendredi 13 mars à 23h15 sur Arte.

En savoir plus sur:

Nos partenaires