[À la télé ce soir] Vers une inconditionnelle liberté

16/12/15 à 07:00 - Mise à jour à 11/12/15 à 16:06

Source: Focus Vif

Il est des documentaires plus difficiles à aborder que d'autres. Comment tendre une oreille neutre? L'histoire de Jean-Marc Mahy transcende les genres.

[À la télé ce soir] Vers une inconditionnelle liberté

Jean-Marc Mahy © DR

Durant ses années d'errance, il a provoqué la mort de deux personnes. Condamné, avant même d'être un homme, à 19 ans de prison suivis d'une liberté conditionnelle de dix ans. Il a, contrairement à d'autres, survécu à la vie carcérale. Lors de son séjour à l'ombre, un irrépressible désir pointe son nez. Témoigner de l'inutilité et du non-sens de la vie de bâton de chaise qui mène droit à la détention. Offrir en partage les qualités d'écoute, d'empathie et d'intégration qui sont parfois refusées en bloc aux gamins. Dispenser enfin, sur les planches, un peu de cette expérience lors de spectacles qui forcément, complètent le propos de ce lumineux reportage. Serge Challon et Vartan Ohanian l'ont suivi à l'approche du soulagement de l'échéance de réinsertion. S'il estime avoir purgé sa peine envers la justice, il se fait un devoir de solder sa dette envers la société et peut dorénavant mener ce combat qui n'est plus que le sien. Aujourd'hui, un diplôme d'éducateur en poche, il tend la main, empreint d'une sincérité et d'une volonté qui semblent non feintes. Qui mieux que lui, qui a un jour sombré, peut aider à polir un diamant brut. Les notions de rédemption et de pardon sont relatives et propres à chacun. C'est probablement le but de cette magistrale démonstration, "regarder sa vie et celle des autres dans les yeux et s'en remettre à sa propre humanité".

DOCUMENTAIRE DE SERGE CHALLON ET VARTAN OHANIAN.

Ce mercredi 16 décembre à 22h15 sur La Une.

En savoir plus sur:

Nos partenaires