[À la télé ce soir] Une autre justice

05/04/17 à 07:00 - Mise à jour à 31/03/17 à 14:37
Du LeVif Focus du 31/03/17

On ne peut s'empêcher, tout au long de ce poignant documentaire, de se poser cette légitime question: aurais-je laissé la haine entraver le peu d'humanité, aussi infime soit-elle, qui subsiste au coeur de la tragédie?

[À la télé ce soir] Une autre justice

© DR

Il est des souffrances inextinguibles. La perte d'un enfant ou d'un conjoint n'est certainement pas des moindres. Les personnes que l'on croise ici ont connu l'enfer. Certaines ont brutalement perdu un être irremplaçable. D'autres ont ôté la vie. Dans un immense geste de fureur ou un minuscule moment d'inattention. Aux États-Unis, où le taux d'incarcération est parmi les plus élevés du monde, le système judiciaire est uniquement fondé sur une approche punitive qui, au final, n'a jamais permis de faire fléchir la criminalité. Face à cet échec notoire, des voix se sont élevées pour plaider une justice dite restaurative. Un processus dans lequel on s'engage en amont du procès et qui permet aux victimes et aux coupables de surmonter ensemble leur traumatisme. En Floride par exemple, pourtant l'un des états les plus répressifs du pays, Agnes Furey a fait le choix particulièrement difficile d'entamer une relation épistolaire avec l'homme qui lui a volé sa famille et sa vie. Elle a ressenti le besoin de parler et de comprendre. Lui, à perpétuité derrière des barreaux, s'est réconcilié avec la vie. Ensemble, ils ont brisé la spirale de la violence. On ne peut s'empêcher, tout au long de ce poignant documentaire, de se poser cette légitime question: aurais-je laissé la haine entraver le peu d'humanité, aussi infime soit-elle, qui subsiste au coeur de la tragédie?

DOCUMENTAIRE D'ISABELLE VAYRON DE LA MOUREYRE ET CHLOÉ HENRY-BIABAUD. ***(*)

Ce mercredi 5 avril à 22h00 sur La Une.

Nos partenaires