[À la télé ce soir] The Five et La Nuit du Court

29/04/17 à 07:00 - Mise à jour à 27/04/17 à 13:02
Du LeVif Focus du 28/04/17

Parmi les propositions de qualité ce soir, on retrouve la série télé du maître du thriller Harlan Coben, ainsi qu'une Nuit du court-métrage consacrée aux jeunes réalisateurs de FWB.

[À la télé ce soir] The Five et La Nuit du Court

The Five © DR

The Five

Série créée par Harlan Coben. Avec Tom Cullen, O.T. Fagbenle, Lee Ingleby, Sarah Solemani. ***(*)

Ce samedi 29 avril à 21h00 sur RTL TVI.

Pour le maître du thriller, 27 livres en 26 ans, une dizaine de best sellers, 60 millions d'exemplaires vendus, ce n'était simplement pas assez. Alors Harlan Coben s'est offert une série. Les ingrédients restent fidèles aux recettes qui ont fait le succès du grand chauve américain: disparitions, suspense, émotions systémiques dévastatrices et réminiscences traumatiques. L'histoire se passe en Angleterre: vingt ans après avoir disparu dans des circonstances étranges, Jesse réapparaît dans la vie de son frère Mark et de ses amis Danny, Slade et Pru, à travers des traces d'ADN retrouvées sur la scène d'un meurtre sauvage. La culpabilité, les secrets, les laideurs intrinsèques des uns et l'héroïsme des autres se manifestent alors pour tenter de percer le mystère d'une disparition/réapparition dont Coben fait la base d'un récit choral et tentaculaire. Imbrications complexes, intrigues à tiroirs jalonnées d'effets dramatiques un peu téléphonés, The Five ravira les amateurs de thriller. La réalisation à base de micro-flashbacks subliminaux, de codes couleurs ostensibles et de jeux d'ombre démontre la confiance totale dont a bénéficié l'auteur dans cette co-production américaine, anglaise et française, accrocheuse comme un New York Police Judiciaire et qui se regarde comme on feuillette un bon roman policier. (N.B.)

La Nuit du Court

Ce samedi 29 avril à 00h00 sur La Trois.

Si l'an dernier la RTBF avait mis à l'honneur des acteurs révélés par La Trêve et Ennemi public, les séries plébiscitées de son Fonds de production, la traditionnelle Nuit du Court propose cette année de mettre en vitrine le travail de "jeunes" réalisateurs de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Alors que le Brussels Short Film Festival bat son plein à Flagey jusqu'au 7 mai, la Trois fait nuit blanche et propose six heures de format court. Au programme? Une disparition dans un foyer d'accueil (À l'arraché d'Emmanuelle Nicot), un étrange changement de mari (L'Ombre d'un autre de Léo Médard) et un enfant oublié dans une voiture sous le cagnard (Plein soleil de Fred Castadot). L'Écosse, un taxi déglingué et une paire de Ray-Ban, un père proprio de sex shop, sa maîtresse et une mère suicidaire (Pink Velvet Valley et Famille à vendre de Sébastien Petretti)... Cette Nuit, le monde s'arrête de tourner (Chaos de Sébastien Petit) et le zombie aime la bicyclette (Le zombie au vélo de Christophe Bourdon). L'occasion de repérer les Dardenne, les Lanners et les Lafosse de demain... (J.B.)

Nos partenaires