[À la télé ce soir] Terreur et glamour: montée et déclin du studio Hammer / Quadras

06/08/17 à 07:00 - Mise à jour à 03/08/17 à 16:51
Du LeVif Focus du 04/08/17

Ce dimanche, un docu sur le cinéma d'horreur de série B et une nouvelle série M6 avec François-Xavier Demaison.

[À la télé ce soir] Terreur et glamour: montée et déclin du studio Hammer / Quadras

© DR

Terreur et glamour: montée et déclin du studio Hammer

Documentaire de Jérôme Korkikian. ****

Ce dimanche 6 août à 22h30 sur Arte.

Milieu du siècle dernier. Une petite société de production cinématographique de l'Ouest londonien cherche comment sauver ses fesses et faire face à l'avènement de la télévision. Propriétaire d'une chaîne de bijouteries et acteur amateur, William Hinds a fondé la Hammer en 1934 et lui a filé pour nom l'un des pseudonymes qu'il utilisait quand il jouait dans des vaudevilles. On est en 1955. La boîte a déjà mis la clé sous le paillasson avant d'être ressuscitée mais tente à nouveau d'éviter la faillite et abat ses dernières cartes. Après avoir joué celle des comédies et des films d'espionnage, elle décide de se lancer dans la science-fiction et de se lier à un producteur américain de série B. Le sang va couler à flots et la Hammer va devenir la marque la plus connue au monde en matière de cinéma horrifique.

À l'époque, le genre est moribond. Les films d'horreur sont démodés, discrédités, ridiculisés. La Hammer va leur rendre leur dignité et faire des scènes choc sa marque de fabrique. Du sang, des pieux, du sexe et des morts en couleur... "La Hammer, c'est une façon de raconter les choses de manière rapide, forte et agressive", explique le réalisateur Dario Argento au moment de décortiquer le style de la maison...

Si l'Angleterre peut revendiquer la paternité de Frankenstein et Dracula, la Hammer a récupéré des éléments du roman gothique pour créer une tradition de films d'épouvante. Depuis The Quatermass Xperiment, film obscène qui allait effrayer le grand public au moment où l'horreur se mettait à faire rire, jusqu'à la nouvelle réactivation en 2007 de la société (devenue multimédia), Jérôme Korkikian signe un documentaire passionnant. Il ressort une interview d'archive de Christopher Lee, qui a été sept fois Dracula pour la maison, interroge Joann Sfar, qui avoue avoir collectionné ses pin-up, raconte l'époque où la Hammer a tenté de copier Hitchcock (The Nanny) et va jusqu'à décrypter la mécanique de la boîte avec ses affiches et ses dessins de préproduction. "Raquel Welch en bikini et des dinosaures animés. Qu'est-ce que vous voulez de plus?", sourit John Carpenter au sujet du préhistorique One Million Years B.C. L'acteur Horst Janson (alias le Capitaine Kronos) et la sculpturale Caroline Munro (la seule comédienne à avoir signé un contrat fixe avec le studio) interviennent entre autres dans le portrait de cette maison de l'étrange qui a participé avec les Beatles à la British Invasion. Frémissez maintenant... (J.B.)

Quadras

Série créée par Mélissa Drigeard et Vincent Juillet. Avec François-Xavier Demaison, Alix Poisson, Anne Benoit, Julien Boisselier, Charlie Bruneau, Sébastien Chassagne. ***

Ce dimanche 6 août à 20h50 sur La Une.

[À la télé ce soir] Terreur et glamour: montée et déclin du studio Hammer / Quadras

Un mariage entre deux quadragénaires, Agnès (Alix Poisson) et Alex (François-Xavier Demaison), un plan de table des plus banals qui répartit les invités à la noce: amis, parents, famille. Qui sont-ils? D'où viennent-ils? Chacun à son tour, au cours de la fête qui s'étale sur huit épisodes, a droit à son récit de vie personnel scandé de flash-back, décrivant la situation personnelle qu'il/elle traverse: crise professionnelle ou amoureuse, dépression, conflit interpersonnel... Tout au long de la soirée vont éclater de nombreuses révélations, la moindre n'étant pas celle que s'apprête à faire la mariée, dans un discours qui donnera aux célébrations de faux airs de Festen. La nouvelle série matrimoniale et familiale de M6 met au point un dispositif simple et ingénieux pour créer un récit choral drôle mais inoffensif. On y retrouve avec bonheur Julien Boisselier et Charlie Bruneau au sein d'un casting plutôt bien fourni, qui donne corps à cette constellation familiale prête à imploser. (N.B.)

Nos partenaires