[À la télé ce soir] Quand Hollywood défiait Ceausescu

24/02/16 à 07:00 - Mise à jour à 19/02/16 à 14:24

Source: Focus Vif

L'histoire incroyable d'un peuple qui reste de bien étrange manière en contact avec le monde...

[À la télé ce soir] Quand Hollywood défiait Ceausescu

Teodor Zamfir a construit un empire. Il a fait un trafic de contrebande de cassettes VHS de films hollywoodiens dans son pays, la Roumanie. © Kloos & Co. Medien

"Ce qu'on voyait à la télé était aussi fade que ce qu'on avait dans notre assiette." Ainsi parle un Roumain de l'ère Ceausescu. En 1985, le dictateur et son régime communiste sont au pouvoir depuis 20 ans. La liberté de parole et des médias est contrôlée. Le pays culturellement isolé. Avec une seule chaîne et deux petites heures d'antenne quotidienne, c'est 20 millions de personnes qui sont privées de l'accès à l'info télévisée... Un peuple entier maintenu dans l'ignorance. L'arrivée des cassettes et des magnétoscopes (aussi chers qu'une voiture neuve) vont faire souffler un vent de liberté sur le pays. Les soirées vidéo illégales où l'on regarde Pretty Woman, Dirty Dancing et Il était une fois en Amérique comme les Rocky, les Chuck Norris et les Bruce Lee, vont permettre à toute une population de se divertir, mais aussi de réaliser ce qui la sépare de l'Ouest...

Le documentaire d'Ilinca Calugareanu se concentre sur deux personnages. Teodor Zamfir, homme d'affaires qui importait illégalement les cassettes, et la traductrice-interprète Irina Nestor qui doublait six ou sept films par nuit tous rôles confondus. Jonglant avec des extraits d'interviews et des reconstitutions au look rétro, Chuck Norris vs Communism (son titre en anglais) raconte les arrangements avec les douaniers comme pour le trafic de cigarettes et de drogues. Les films doublés, copiés et distribués dans tout le pays en 24 heures. Les jurons tous traduits par "va au diable" et le timbre le plus connu de Roumanie après celui de Ceausescu. L'histoire incroyable d'un peuple qui reste de bien étrange manière en contact avec le monde...

DOCUMENTAIRE D'ILINCA CALUGAREANU.

Ce mercredi 24 février à 23h50 sur Arte.

Nos partenaires