[À la télé ce soir] Les Femmes de pouvoir

08/03/16 à 07:00 - Mise à jour à 04/03/16 à 12:11

Source: Focus Vif

Comme chaque année, la journée du 8 mars remettra à l'agenda la question de l'égalité des femmes, problématique toujours largement d'actualité en 2016. Bien décidée à alimenter le débat, Arte agite sa semaine à coups de documentaires, magazines ou séries liés à la question.

[À la télé ce soir] Les Femmes de pouvoir

Kurdistan, la guerre des filles: combattantes yézidies sur la ligne de front © Magneto Presse

Elizabeth Quin et son 28 minutes, mais également l'indispensable Dessous des cartes (lundi) en feront partie. Mais c'est probablement le Thema du mardi que l'on vous conseillera le plus chaleureusement. Deux excellents documentaires pour une soirée consacrée aux droits du beau sexe dans le monde. Le premier, Les Femmes de pouvoir, dresse un portrait particulièrement consistant de l'état général du droit des femmes sur le globe, chiffres (édifiants) et analyses à l'appui. Mais le fil rouge de cette enquête, c'est la découverte de ces femmes qui ont su se frayer un brillant chemin dans les sphères souvent jalousement gardées par des hommes. Qu'elles soient cheffes d'Etat ou de village, à la tête d'entreprises ou du FMI, elles ont bravé les clichés et les résistances pour accéder aux postes de pouvoir.

L'enquête, dense et captivante, retrace la trajectoire et donne la parole à Hillary Clinton ou à Christine Lagarde, à Michelle Bachelet (présidente du Chili) ou à la Femen Inna Shevchenko. Lagarde raconte ainsi comment, pour accéder aux fonctions suprêmes du FMI, elle a dû passer un entretien devant une vingtaine d'hommes: si les mentalités changent, notamment grâce aux mesures de quotas, la société patriarcale est loin d'avoir dit son dernier mot. Nécessaire, le documentaire de James Rogan et Harriet Shawcross précède une plongée bouleversante dans le quotidien des femmes kurdes. Kurdistan, la guerre des filles (22h35), de Mylène Sauloy, s'affiche comme un vibrant hommage aux Unités de défense féminine, qui ont pris les armes pour défier Daesh dans les villes où les minorités kurdes ont été persécutées. Mais plus généralement, au Kurdistan, les femmes se lèvent pour leurs droits depuis plusieurs décennies, à commencer par la légendaire Sakine Cansiz, cofondatrice du PKK (Parti des travailleurs du Kurdistan) avec Abdullah Öcalan, et assassinée à Paris en janvier 2013, en compagnie de deux autres militantes. Cette figure de modèle, de grande soeur, de mère jalonne ce documentaire puissant, qui pourra difficilement vous laisser indifférent.

DOCUMENTAIRE DE JAMES ROGAN ET HARRIET SHAWCROSS.

Ce mardi 8 mars à 20h55 sur Arte.

Nos partenaires