[À la télé ce soir] Le Business du sang

21/02/17 à 07:00 - Mise à jour à 17/02/17 à 14:56

Source: Focus Vif

Le documentaire franco-suisse de Marie Maurisse, François Pilet et Pierre Monnard montre de manière implacable la réalité qui se cache derrière le don du sang.

[À la télé ce soir] Le Business du sang

© DR

Au départ, il y a de la générosité. Un beau et bon geste, le don de soi, le don de son sang. Pour certains, c'est un rituel annuel, un engagement. Pour d'autres, une bonne action occasionnelle, une manière de faire preuve d'altruisme en temps de crises et de conflits. Mais pour un nombre non négligeable et surtout non visible, c'est un gagne-pain et la générosité n'a rien à y voir. Le documentaire franco-suisse de Marie Maurisse, François Pilet et Pierre Monnard montre de manière implacable la réalité qui se cache derrière le don du sang. Loin de remettre en cause la beauté de ce geste indispensable pour quantité de soins, il montre qu'une fois le sang extrait, le profit règne en maître. Il se trouve que le plasma entre dans la composition de plusieurs médicaments, particulièrement onéreux, notamment pour soigner des personnes atteintes de déficit immunitaire. À ce titre, il devient une marchandise très recherchée et particulièrement rentable -sa valeur dépasserait nettement celle du pétrole. Le don du sang apparaît comme la façade ripolinée d'un business dans lequel quelques sociétés multinationales, européennes pour la plupart, tirent leur épingle du jeu. Mais à l'autre bout du spectre, aux États-Unis, des populations pauvres vendent leur sang aux mêmes multinationales, pour survivre... Cette pratique, interdite dans la plupart des pays européens, est parfaitement légale au pays de l'Oncle Sam. Les habitants des ghettos US, les laissés-pour-compte de l'Amérique sont les pourvoyeurs de l'Europe, devenue la plaque tournante de la commercialisation du plasma simple ou transformé. Filmer la manière dont ces sociétés se gavent sur le dos des plus faibles -et de la sécu- n'est pas chose aisée : les réalisateurs sont chassés des centres américains du don du sang, les situations se tendent. Mais construit avec beaucoup de sang froid, le propos reste digne, limpide, pédagogique et exempt de sensationnalisme.

DOCUMENTAIRE DE MARIE MAURISSE, FRANÇOIS PILET ET PIERRE MONNARD. ****

Ce mardi 21 février à 20h50 sur Arte.

Nos partenaires