[À la télé ce soir] Emirats, les mirages de la puissance

09/08/16 à 07:00 - Mise à jour à 05/08/16 à 15:43

Source: Focus Vif

Coincés entre l'Iran, le Golfe Persique, l'Arabie Saoudite et Oman, les Emirats Arabes Unis et le Qatar ont une histoire qui n'a pas toujours été scandée par ces signes extérieurs de richesse.

[À la télé ce soir] Emirats, les mirages de la puissance

H.H. Dr. Cheikh Sultan bin Mohammed Al Qasimi, Émir de Sharjah © Artline Films

On croit les avoir toujours connus comme tels. Opulents, pleins à craquer d'une richesse qu'ils exposent ostensiblement à la face du monde, à coups d'immeubles toujours plus hauts, d'hôtels de luxe ou de publicités sur les maillots des clubs phares de la planète. Coincés entre l'Iran, le Golfe Persique, l'Arabie Saoudite et Oman, les Emirats Arabes Unis et le Qatar ont pourtant une histoire qui n'a pas toujours été scandée par ces signes extérieurs de richesse. C'est cette histoire que nous raconte Frédéric Compain dans une enquête originale et fouillée, étalée sur deux épisodes diffusés l'un à la suite de l'autre par Arte.

Il est loin le temps où ces terres sans frontières et ensablées étaient peuplées de tribus nomades et de petits villages de pêcheurs. Les perles nichées dans le coeur des huîtres constituent alors la seule véritable ressource sur laquelle peuvent s'appuyer ces populations. A l'horizon, rien de tapageur. Surtout quand cet horizon se voile avec le développement de la perle d'élevage. Catastrophe. Sauf que dans le ventre d'Abu Dhabi, de Dubaï et des autres émirats de la région gît une denrée visqueuse, puante et noire, mais ô combien rémunératrice. Progressivement d'abord, de manière fulgurante ensuite, le pétrole (et le gaz par la suite) va faire la richesse de ces micro-Etats que le charismatique cheikh Zayed, émir d'Abu Dhabi, s'attèlera à souder politiquement à la fin des années 60, une fois les Britanniques rentrés au bercail. Les Emirats Arabes Unis (Abu Dhabi, Ajman, Sharjah, Dubaï, Fujaïrah, Ras el Khaïmah et Oumm al Qaïwaïn) sont nés en 1971. Avec le Qatar, ils vont tenter d'exister coûte que coûte entre les deux grosses puissances voisines que sont l'Iran et l'Arabie Saoudite.

De l'implication dans l'OPEP au premier choc pétrolier de 1973, en passant par les trois guerres du Golfe, le développement phénoménal des richesses, l'esclavage moderne, le rapport à l'islam, les régimes politiques autoritaires en place, le financement du terrorisme, la métamorphose du territoire et le traitement que leur a accordé l'Occident, Frédéric Compain balaie par thématiques la réalité des Emirats Arabes Unis et du Qatar (qui attend la déjà très controversée Coupe du Monde 2022) en donnant la parole à bon nombre d'experts locaux, parmi lesquels différents cheikhs. Il en ressort un film complet et bien mené, qui dit beaucoup du pétrole, de l'argent et du pouvoir qu'il distille.

DOCUMENTAIRE DE FRÉDÉRIC COMPAIN.

Ce mardi 9 août à 20h55 sur Arte.

Nos partenaires