À la télé ce samedi soir: Super-héros, l'éternel combat

18/04/15 à 07:00 - Mise à jour à 17/04/15 à 11:43

Source: Arte

Soixante-quinze ans d'histoire américaine vus à travers l'épopée de l'industrie des comics et de ses super-héros. Le premier volet de ce documentaire en trois parties remonte à la création de Superman en 1938, de Batman en 1939 et de Captain America en 1941.

À la télé ce samedi soir: Super-héros, l'éternel combat

Afin d'échapper aux problèmes liés à la crise, les Etats-Unis développent une nouvelle industrie au XXe siècle: les comics. © DC Comics

En juin 1938, Superman fait sa première apparition dans la revue Action comics. D'abord cantonné aux pages des journaux généralistes, le héros imaginé par les dessinateurs Jerry Siegel et Joe Shuster connaît d'emblée un immense succès et définit les codes d'un nouveau genre de la bande dessinée: les comics, qui s'imposent bientôt comme le mètre étalon de l'industrie de la BD aux États-Unis. Une aubaine, dans l'Amérique de la Grande Dépression, pour une nouvelle génération de dessinateurs, fils d'immigrés juifs des ghettos de New York pour la plupart, qui imaginent ces nouveaux personnages dotés de superpouvoirs. En 1939, Bob Kane crée Batman avant que Joe Simon et Jack Kirby ne donnent vie au très patriotique Captain America en 1941, au moment où les États-Unis entrent en guerre avec le Japon. Les super-héros deviennent alors un instrument de propagande au service de l'effort de guerre: Captain America écrase Hitler d'un direct du droit en couverture et Wonderwoman exalte le rôle des femmes américaines à l'arrière du front. À la sortie du second conflit mondial, l'Amérique et ses super-héros sont au zénith de leur puissance. Mais en dépit de cette aura, justiciers et vengeurs masqués s'attirent bientôt les foudres des parlementaires maccarthystes et des puritains les plus fervents. Leurs aventures jugées trop violentes font l'objet d'une censure de la Comics Code Authority, à laquelle l'industrie se pliera jusque dans les années 1980, et qui conduira parfois même à des autodafés de plusieurs centaines d'exemplaires. Mais l'escalade de la guerre froide et la peur de la menace nucléaire vont permettre aux super-héros de réaffirmer leur rôle de défenseurs du modèle américain et à l'industrie des comics de connaître un nouvel âge d'or à partir des années 1960.

Hérauts d'une superpuissance

Au moyen d'interviews d'historiens de la bande dessinée et de témoignages des plus célèbres dessinateurs de comics, Michael Kantor retrace les évolutions d'une industrie dont les héros accompagnent depuis leur création les soubresauts de l'histoire des États-Unis. Autant de personnages devenus des mythes de la culture populaire outre-Atlantique, et dont le documentariste se sert ici comme de miroirs pour mettre en lumière les mutations de la société américaine depuis les années 1930. Un film éclairant sur le rôle joué par ces hérauts de l'American way of life et de la superpuissance de l'Oncle Sam, qui ont fait des comics une industrie multimilliardaire diffusée dans le monde entier.

Série documentaire de Michael Kantor. 2013.

Ce samedi 18 avril à 22h10 sur Arte.

En savoir plus sur:

Nos partenaires