À la télé ce samedi soir: Cab Calloway, le dandy de Harlem

25/05/13 à 07:00 - Mise à jour à 30/05/13 à 11:49

Prince du scat, roi des Zazous, premier des MC's, il est le chanteur de jazz et chef d'orchestre le plus populaire des années swing. A influencé le hip hop, le R&B et même les Blues Brothers.

À la télé ce samedi soir: Cab Calloway, le dandy de Harlem

Cab Calloway © Arte

D'abord serveur, cireur de chaussures, Cab Calloway a fini par devenir un personnage haut en couleur au look de maquereau, de gangster, de magicien, de séducteur. Un énorme chauffeur de public qui a conquis Harlem avec ses extravagances vestimentaires, ses déconcertants pas de danse et ses refrains contagieux. En pleine lutte contre la ségrégation raciale, il est devenu le premier Afro-Américain à se classer en tête des ventes de disques. L'un des premiers Noirs à imposer ses choix et à ne pas se maquiller en black de service. Contemporain de Duke Ellington et de Louis Armstrong (il a l'élégance du premier et l'énergie vocale du second), Calloway abordait dans les années 30 et 40 les thèmes de la drogue, du jeu, du sexe. L'histoire de pauvres femmes qui vendent leur corps pour obtenir de l'argent. En plus d'être une star de la radio et une vedette de cinéma, le co-auteur et interprète de Minnie The Moocher a envahi les dessins animés. Ses caricatures l'ont rendu très populaire et ont fait de lui l'un des personnages fétiches à côté de Betty Boop. Un documentaire intéressant sur un homme passionnant.

DOCUMENTAIRE DE GAIL LEVIN.

Ce samedi 25 mai à 22h35 sur Arte.

En savoir plus sur:

Nos partenaires