À la télé ce mercredi soir: Deviens un super-héros pour de vrai

16/04/14 à 07:00 - Mise à jour à 11/04/14 à 15:42

Source: Focus Vif

Aujourd'hui, des dizaines de personnes ont décidé d'abandonner leur costume civil pour endosser quelques heures par semaine celui, bien plus flashi, du super-héros.

À la télé ce mercredi soir: Deviens un super-héros pour de vrai

Deviens un super-héros pour de vrai © DR

Quand il était gosse, son père, amateur de chapeaux pointus, l'a inscrit dans un camp d'entrainement du Ku Klux Klan. Coqueluche des médias américains, Master Legend, jadis maltraité par ses parents, est super-héros depuis 29 ans. Aujourd'hui, fringué comme RoboCop, il a rejoint les forces du Bien et prétend qu'il possède une puissance surhumaine dès qu'il en a besoin. La plupart du temps, il se promène surtout de SDF en SDF avec de la bouffe et des mé-dicaments contre les mycoses des pieds.

"Beaucoup de gens pensent que les super-héros de la vraie vie n'ont pas de petites amies et sont des puceaux de 30 ans qui vivent dans le sous-sol de leurs parents et jouent à World of Warcraft toute la journée", raconte Knight Howl. Knight Howl, au quotidien, est pompier. Il suit des cours pour devenir auxiliaire médical, travailler comme sauveteur ou ambulancier. Tous deux incarnent un phénomène qui prend de l'ampleur aux Etats-Unis. Celui des Real Life Super Heroes

Ces gentils illuminés, qui s'attaquent de manière pour le moins décalée à la violence et à la misère, s'acharnent à faire du bénévolat et des bonnes actions un acte civique extraordinaire en s'inventant des panoplies dignes de Batman... Oubliez les super-héros à deux balles qui prennent la pause sur Hollywood Boulevard pour un dollar. Aleksandar Dzerdz suit des gens comme vous et moi prêts à secourir avec leurs armes le citoyen en détresse. Des mecs qui font ce qu'ils peuvent, à leur niveau, pour améliorer les conditions de vie de leur communauté. Mais avec un costume fluo, une cape, un masque et/ou des bas collants.

De Thanatos (le nom grec du dieu de la mort), un type de 62 ans qui sort toutes les nuits à 3 heures du mat pour aider les sans-abris, à Danger Man, ancien garde du corps super connecté qui se bat pour l'éducation, la sécurité, la santé, les enfants et les minorités d'Amérique, en passant par Life, fils d'un rabbin et d'une infirmière, qui distribue des paires de chaussettes et du savon aux plus démunis des New-Yorkais, Deviens un super-héros pour de vrai suit avec humour et tendresse des gens qui ne résolvent pas des énigmes toutes les cinq secondes. Pas plus qu'ils ne sauvent des mères de famille en péril à tous les coins de rue. Mais des quidams, allumés, doux rêveurs, francs excentriques ou vrais rigolos, qui ont pris conscience d'un pouvoir qu'on a en chacun de nous. Celui d'aider notre prochain. Un petit docu décalé qui fait du bien.

  • DOCUMENTAIRE D'ALEKSANDAR DZERDZ.
  • Ce mercredi 16 avril à 23h05 sur La Une.

En savoir plus sur:

Nos partenaires