À la télé ce mardi soir: Torture made in USA

25/02/14 à 07:00 - Mise à jour à 06:59

Légitimée en sous-main par l'administration Bush, la torture n'est manifestement pas uniquement l'oeuvre de quelques pommes pourries, comme l'ont voulu laisser entendre les voix officielles.

À la télé ce mardi soir: Torture made in USA

Torture made in USA © DR

Ce n'est pas le premier essai du genre. Et il est probable que ce ne soit pas le dernier. Objectif? Dénoncer les entorses à la légalité commises dans le cadre des réactions au 11 septembre. Une période où les Etats-Unis, aveuglés par le chagrin et le désir de vengeance, vont se lancer dans une "guerre contre le terrorisme" qui transformera certains de ses soldats en tortionnaires.

C'est du moins ce qu'a voulu faire croire l'administration Bush, via la fameuse théorie des "pommes pourries". Celle qui délégitime des pratiques pourtant implicitement admises par les autorités concernées. Bien sûr, dans les mémos rédigés pour encadrer les interrogatoires de suspects, les autorités américaines ont tapé dans le flou, dans l'équivoque. En plaçant les conditions d'utilisation du mot "torture" si haut (la dégradation d'un organe par exemple) qu'elles autorisaient sous ce masque les pratiques les plus barbares. Abou Ghraib et Guantanamo ont catalysé ces interrogatoires brutaux ayant mené, dans certains cas, au bout de la souffrance.

Le documentaire de Marie-Monique Robin (Notre poison quotidien) démarre, dans son générique, sur des images de l'administration Bush qui prête allégeance à la Constitution. Entretiens avec des témoins clés (Ricardo Sanchez par exemple, ancien chef des forces de la coalition en Irak) et documents d'archives (notamment la retransmission des commissions ayant tenté de clarifier ces pratiques) s'enchaînent dans un film au déroulé classique, mais qui, comme d'autres avant lui, fait froid dans le dos. On se rend compte en effet qu'une démocratie, même autoproclamée "plus grande du monde", s'expose aux dérapages quand elle se lance sur le terrain de la vengeance.

  • Documentaire de Marie-Monique Robin.
  • Ce mardi 25 février à 1h00 sur Arte.

En savoir plus sur:

Nos partenaires