À la télé ce mardi soir: The Pacific

11/02/14 à 07:00 - Mise à jour à 06:59

Après Band of Brothers, le tandem Steven Spielberg-Tom Hanks s'appuie à nouveau sur la petite lucarne pour décrire l'affreux quotidien de la guerre. Une oeuvre forte.

À la télé ce mardi soir: The Pacific

© RTBF

Les choses en grand. Quand Tom Hanks et Steven Spielberg se sont réunis autour d'un bon gueuleton (passage fictionnel) pour évoquer leur nouvelle collaboration, c'est probablement comme cela qu'ils ont imaginé The Pacific, mini-série au budget colossal faisant suite, quelques années après, au remarquable projet Band of Brothers qu'ils avaient porté ensemble. Aux soldats américains débarqués en Europe succèdent ici, dans cette reconstitution fidèle et documentée, les marines du Pacifique. Ceux qui se sont battus contre les Japonais, suite à la saignée meurtrière de Pearl Harbour.

Avec The Pacific, Hanks et Spielberg prennent donc la direction de ces petites îles du grand océan, pour y croquer le destin d'un trio de marines, Robert Leckie, Eugène B. Sledge et John Basilone, impliqués dans la bataille de Guadalcanal en 1942. La mini-série s'inspire d'ailleurs des mémoires des 2 premiers cités, des mémoires où le fantasme n'a pas plus sa place que l'imagerie d'Epinal déployée pendant longtemps au sujet de la guerre. Ici, comme dans une large volée de films ou séries (on pense à l'excellent Generation Kill) évoquant les combats (du Vietnam à l'Irak) ces dernières années, l'accent est largement mis sur l'absurdité des situations, sur l'ennui, sur la difficulté des contextes, sur l'humanité parfois énorme, parfois atrophiée de leurs protagonistes. Les scènes de bataille, assez dures et âpres dans leur conception, symbolisent parfaitement cette philosophie imprimée sur pellicule: interminables, dans l'obscurité, elles tablent sur la patience du téléspectateur et lui font ressentir, par ce "temps long", à quel point se battre pour sécuriser ces îles sentait l'horreur. Multi-primée aux Emmy Awards dans sa catégorie, l'opus du duo Spielberg-Hanks s'appuie également sur une interprétation sans faille. James Badge Dale, qu'on retrouvera par la suite dans l'excellente et très rêche série Rubicon, y campe notamment un Robert Leckie plein d'intensité.

THE PACIFIC, UNE MINI-SÉRIE HBO CRÉÉE PAR TOM HANKS ET STEVEN SPIELBERG. AVEC JAMES BADGE DALE, JON SEDA, JOSEPH MAZZELLO.

Dès ce mardi 11 février à 21h05 sur La Trois.

En savoir plus sur:

Nos partenaires