À la télé ce mardi soir: La torture au bout du fil

16/09/14 à 07:00 - Mise à jour à 15/09/14 à 11:27

Source: Focus

Dans le lot de souffrances dont on n'entend jamais parler, le sort des migrants érythréens fait l'objet d'un documentaire fort de Keren Shayo.

À la télé ce mardi soir: La torture au bout du fil

Les larmes de tristesse des réfugiés érythréens impuissants face à leurs proches victimes de violence dans les camps de torture sur la frontière israélo-égyptienne dans le Sinaï. © Daniel Gal

Elle a suivi le combat d'une journaliste qui, depuis une émission radio qu'elle mène à Stockholm, essaie d'aider ses compatriotes à sortir du piège que leur tendent des ravisseurs bédouins. Depuis le durcissement des lois migratoires en Europe, beaucoup d'Erythréens tentent de rejoindre Israël. Mais sur le chemin, beaucoup se font enlever puis torturer, avant d'être relâchés -dans le meilleur des cas- contre de grosses sommes d'argent. Meron tente d'éclairer le monde sur le sujet, tout en aidant les familles désespérées ou les détenus avec qui elle correspond par téléphone. Dans ce film diffusé aux Nations-Unies, au Parlement européen et à la Knesset, Shayo la suit en Israël, puis dans les geôles du Sinaï où elle retrouve des gens qu'elle a épaulés. Et on ne peut que compatir à cette souffrance discrète, si pas secrète.

  • DOCUMENTAIRE DE KEREN SHAYO.
  • Ce mardi 16 septembre à 00h10 sur Arte.

En savoir plus sur:

Nos partenaires