À la télé ce mardi soir: Gasland

12/08/14 à 07:00 - Mise à jour à 08/08/14 à 10:34

Source: Focus Vif

Le point de départ de ce document est une lettre adressée à Josh Fox, le réalisateur. Elle lui propose cent mille dollars pour pouvoir forer des puits d'exploitation du gaz de schiste sur sa propriété, en Pennsylvanie. Josh Fox, pour savoir à quoi il s'expose, entreprend alors d'enquêter à travers tout le pays.

À la télé ce mardi soir: Gasland

Le réalisateur Josh Fox part en guerre contre le gaz de schiste. © Arte

Saisissante image. Celle d'un citoyen américain qui doit bien se rendre à l'évidence: l'eau de son robinet s'enflamme si on allume un briquet dans ses parages. Autant dire qu'on n'a pas des masses envie de la boire, cette eau polluée par la fracturation hydraulique -un processus dédié à l'extraction du gaz de schiste. Aux Etats-Unis, c'est LA révélation économique de ces dernières années: les sous-sols du pays en sont tellement gorgés que les puits se multiplient comme des petits pains. Dans le mépris le plus total des populations alentour, mais pour le plus grand profit des compagnies qui exploitent ces gisements. Josh Fox, le réalisateur de ce film coup de poing, a lui-même reçu une offre pour ouvrir sa verte propriété de Pennsylvanie à l'extraction. A la manière d'un Michael Moore, il va filmer son parcours pour essayer de cerner les dangers de ces puits, leur impact sur l'environnement et sur la santé publique. Il en résulte un film dynamique, bourré d'ironie, mais qui forcément révolte parallèlement: l'impunité dont bénéficient certaines firmes, encouragées par la perspective de sortir les Etats-Unis de sa dépendance énergétique, a de quoi poser question. Et Josh Fox les pose, ces questions, avec pas mal de brio.

  • DOCUMENTAIRE DE JOSH FOX.
  • Ce mardi 12 août à 20h50 sur Arte.

En savoir plus sur:

Nos partenaires