À la télé ce mardi soir: Ellis Island, une histoire du rêve américain

11/03/14 à 11:41 - Mise à jour à 11:41

Source: Focus Vif

Dès 1892, Ellis Island voit débarquer des dizaines de millions de candidats au rêve américain. Michaël Prazan nous dévoile l'histoire générale et les coulisses pas toujours très glorieuses.

À la télé ce mardi soir: Ellis Island, une histoire du rêve américain

Ellis Island, une histoire du rêve américain © DR

Dans le rétroviseur il y a cette fameuse scène, tirée de l'inoubliable Parrain II, dans laquelle l'enfant qui deviendra Don Corleone débarque seul à Ellis Island. Ausculté de manière expéditive, il est mis en quarantaine quelques temps, avant d'aller embrasser le destin criminel qui sera le sien. On pense forcément à ce moment en entamant Ellis Island, une histoire du rêve américain, documentaire solide qui nous dresse le portrait de la plus grande porte d'entrée de l'immigration aux Etats-Unis. Dès 1892, Ellis Island et son immense bâtiment aux allures de gare ferroviaire voient débarquer des dizaines de millions de candidats au rêve américain. Michaël Prazan nous dévoile l'histoire générale et les coulisses, pas toujours très glorieuses, de cette entreprise souvent bien éloignée des rêves que s'en faisaient les Siciliens, Irlandais, Européens de l'Est et autres Juifs que d'innombrables bateaux livraient aux inspecteurs de l'immigration et aux médecins. Le film nous parle en particulier de plusieurs destins individuels, notamment celui de Salvatore Lucania, petit garçon qui deviendra Lucky Luciano, créateur, avec cet autre jeune immigré qu'était Meyer Lansky, de la plus grande organisation criminelle des Etats-Unis. C'est l'une des forces de ce documentaire que d'alterner grande Histoire (notamment les différents types de vagues migratoires) et destins personnels, comme pour rappeler qu'il y avait un nom et une personnalité derrière chacun des enfants, femmes et hommes qui gorgeaient ces bateaux remplis d'espoir.

  • DOCUMENTAIRE DE MICHAËL PRAZAN.
  • Ce mardi 11 mars à 20h50 sur Arte.

En savoir plus sur:

Nos partenaires