À la télé ce lundi soir: Shake this out, une histoire urbaine de la salutation

13/04/15 à 07:00 - Mise à jour à 10/04/15 à 15:41

Source: Focus

Réalisé par Julian Nodolwsky et Joachim Barbier, ce documentaire s'interroge sur les high five, fist bump (poing contre poing) et autres serrages de pince plus ou moins chorégraphiés.

À la télé ce lundi soir: Shake this out, une histoire urbaine de la salutation

Michelle et Barack Obama © DR

Entre les magas en kiosques (So Foot, So Film, Pédale, Doolittle et depuis peu Society), les disques qu'il sort sur son label Vietnam (H-Burns, 51 Black Super, Pharaon de Winter) et le projet de film Les Noces de Sophie Lévy, on ne sait pas toujours où donner de la tête avec la galaxie So de l'hyperactif Frank Annese. Mais le trait d'union à tous les projets du Rupert Murdoch hexagonal, c'est assurément leur angle et leur ton décalés. On n'est donc pas surpris de découvrir que SoFilms se cache derrière ce drôle de documentaire sur des poignées de main diffusé en seconde partie de soirée sur France 4.

Réalisé par Julian Nodolwsky et Joachim Barbier, Shake this out: une histoire urbaine de la salutation s'interroge sur les high five, fist bump (poing contre poing) et autres serrages de pince plus ou moins chorégraphiés. Si toutes les poignées de main sont des salutations, certaines sont plus que d'autres des signes d'appartenance à une communauté. C'est ce que nous expliquent et tentent de décoder les deux réalisateurs avec l'aide du rappeur Common, d'un ancien officier de police, du scénariste et d'un acteur de The Wire... "Le poing tendu du black power est arrivé pendant la fin de la période esclavagiste, raconte Ted Leonsis, président des Washington Wizards. C'était un moyen silencieux de se saluer mais aussi le symbole ultime de la liberté pour tous ces gens qui quittaient le sud des Etats-Unis et gagnaient le nord du pays ou le Canada via un réseau secret de voies ferrées souterraines. Tout simplement parce que lorsqu'ils étaient esclaves, ces poings étaient liés et attachés par des chaînes à leurs pieds..." C'est l'un des commentaires les plus intéressants d'un docu qui tourne malheureusement un peu en rond après avoir évoqué les origines de ces "salutations distinguées" et leurs liens avec l'armée, les gangs et le hip hop...

D'un point de vue hygiénique, une étude britannique plaçait largement l'an dernier le fist bump devant la poignée de main en termes de santé publique. Il diminuerait de 90% les transferts de germes. Shake shake shake...

DOCUMENTAIRE DE JULIAN NODOLWSKY ET JOACHIM BARBIER.

Ce lundi 13 avril à 23h25 sur France 4.

En savoir plus sur:

Nos partenaires